Le périphérique parisien au cœur du débat pour la Présidentielle

Chargement en cours
Le périphérique parisien au cœur du débat pour la Présidentielle
Le périphérique parisien au cœur du débat pour la Présidentielle
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 15 novembre

Candidates, déclarée pour l'une, en attente de confirmation pour l'autre, à la prochaine élection présidentielle, Anne Hidalgo et Valérie Pécresse s'affrontent désormais sur un dossier qui peut sembler très secondaire pour nos compatriotes non-franciliens : le boulevard périphérique parisien. Rappelons que Mme Hidalgo est actuellement Maire de Paris et que Mme Pécresse est Présidente de la région Ile de France.

Les hostilités ont débuté lorsque Anne Hidalgo a annoncé vouloir réserver l'une des voies de circulation du Périph' à la circulation des athlètes, des services médicaux et des officiels lors des Jeux Olympiques de 2024. Suite à cet événement, il est prévu que cette voie soit alors réservée aux transports en commun ainsi qu'aux véhicules électriques et à l'autopartage. Une proposition à laquelle serait opposée une large part des utilisateurs de cet axe majeur, l'un des seuls qui permettent de circuler aisément de banlieue à banlieue.

Pour Valérie Pécresse, l'annonce de Mme Hidalgo est « totalement idéologique ». Rappelons que la Maire de Paris prévoit également de piétonniser le centre de la capitale d'ici à 2024. Afin de savonner la planche à son éventuelle future rivale (Valérie Pécresse n'est, pour le moment, que candidate à l'investiture des Républicains, formation politique qui désignera son candidat, ou candidate, à la Magistrature suprême le 4 décembre prochain), la Présidente de la région la plus peuplée de France a lancé une consultation en ligne à laquelle tout un chacun peut participer. On imagine sans peine que Mme Pécresse espère une levée de bouclier contre cette mesure qui devrait compliquer la vie des automobilistes franciliens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.