Le moteur V16 de la monoplace BRM Type 15 Mk1 a rugi

Chargement en cours
Le moteur V16 de la monoplace BRM Type 15 Mk1 a rugi
Le moteur V16 de la monoplace BRM Type 15 Mk1 a rugi
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 18 mars

Le projet de l'équipe de course British Racing Motors (BRM) de recréer trois « nouveaux » châssis Type 15 Mk1 BRM, vient de connaître un développement important avec le démarrage au banc, d'un des blocs V16 originaux embarqués dans la monoplace britannique il y a 70 ans.

British Racing Motors (BRM) a annoncé en novembre dernier son souhait de reconstruire à l'identique, trois exemplaires de la monoplace P15 Mk1 BRM V16 qui s'illustra sur les circuits internationaux au début des années 50, et qui prit part notamment au GP de Formule 1 de Grande-Bretagne 1951 avec Juan Manuel Fangio et Jose Froilan Gonzalez à son volant.

Un seul châssis Type 15 Mk1 a traversé les années et il est aujourd'hui exposé au musée, où il demeurera à l'abri en raison de son importance historique. Les petits-fils de Sir Alfred Owen, le fondateur de BRM, se sont donc tournés vers la documentation originale (20 000 documents) précieusement conservée sur ce modèle, pour reproduire le véhicule en trois exemplaires.

La tâche de cette recréation a été confiée au spécialiste britannique Hall & Hall, installé dans le Lincolnshire, société dont le fondateur Rick Hall a fait partie de l'aventure BRM en F1 au début des années 70. Rick Hall a depuis, avec la collaboration de son fils Rob, participé au support technique de nombreux modèles BRM encore « en activité ».

Le V16 de la Type 15 Mk1, l'un des moteurs les plus complexes de son époque, est constitué de 36 000 pièces et Hall & Hall avait notamment pour tâche de restaurer et de faire redémarrer le deuxième exemplaire de ce moteur V16 assemblé à l'époque. Une opération délicate mais menée avec succès par Hall & Hall.

Le moteur reconstruit a été testé sur le dynamomètre du site RAF de Folkingham, dans le Lincolnshire, là même où l'équipe d'ingénieurs du BRM Formula 1 Team travaillait dans les années 50. Ce moteur particulier n'avait plus démarré depuis que Jose Froilan Gonzalez (alors âgé de 77 ans), avait accidentellement effectué un surrégime en conduisant le véhicule lors des célébrations du 50ème anniversaire de BRM organisés en 1999 à Silverstone.

« Nous n'avons pas voulu pousser le moteur trop fort sur le dynamomètre, mais malgré cela nous avons pu estimer la puissance à plus de 550 ch à 10 000 trs/mn, ce qui constitue un grand pas en avant alors que nous continuons à découvrir et à comprendre le fonctionnement de cet incroyable moteur », a commenté Martin Smith, le responsable technique de Hall & Hall.

Les trois nouvelles P15 V16 BRM porteront les numéros de châssis alloués lors du programme compétition de BRM de l'époque (1950 – 1951), numéros qui n'avaient alors pas été utilisés en raison d'un changement de réglementation du championnat de Formule 1.

Le premier châssis de cette « nouvelle » Type 15 V16 BRM, a été commandé par John Owen, le fils de Sir Alfred Owen aujourd'hui âgé de 81 ans. Il devrait être livré à son propriétaire avant la fin de l'année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.