Le crossover électrique d'Alpine sera produit à Dieppe en 2025

Chargement en cours
Le crossover électrique d'Alpine sera produit à Dieppe en 2025
Le crossover électrique d'Alpine sera produit à Dieppe en 2025
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 29 janvier

Alpine a annoncé la production à Dieppe de son futur crossover 100 % électrique, l'Alpine GT X-Over, et dévoilé le nouveau nom de l'usine dieppoise qui fera l'objet d'un travail de modernisation : l'Usine Alpine Dieppe devient Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé.

Le constructeur tricolore a officialisé cette annonce en présence de Luca de Meo, le CEO de Renault Groupe, de Laurent Rossi, le CEO d'Alpine, et de Bruno Le Maire, le Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance.

L'arrivée de ce nouveau crossover GT X-Over électrique programmée pour 2025, s'intègre dan le plan « Renaulution » annoncé il y a tout juste un an. Ce plan stratégique prévoit le développement et le lancement de trois nouveaux modèles Alpine électriques et sportifs comprenant une compacte, un crossover et la future remplaçante de l'A110 d'ici 2026.

Le crossover GT X-Over d'Alpine qui sera construit autour de la toute dernière plateforme CMF-EV, « combinera le savoir-faire de la marque en compétition et l'expérience du groupe en matière d'électrique » explique le constructeur.

« L'histoire d'Alpine est légendaire ! Cet héritage unique se perpétue aujourd'hui au travers de la compétition et de sa mythique A110, et continuera demain avec des ambitions fortes pour la marque et ses produits », a expliqué Laurent Rossi. « Ce futur s'écrit dès à présent à Dieppe, berceau historique de la marque, avec l'annonce de la production de son futur crossover GT à la Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé ».

Le nouveau nom du site de production Alpine à Dieppe, Manufacture Alpine Dieppe Jean Rédélé, rend bien évidemment hommage au fondateur de la marque (en 1955). Il va faire l'objet de travaux de modernisation afin d'accueillir de nouvelles installations permettant « de produire un véhicule au contenu et aux équipements inédits sur ce segment de marché », précise Alpine.

Photo : Luca de Meo, le CEO de Renault Groupe, et de Bruno Le Maire, le Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.