Le concept Audi skysphere dévoilé à Monterey

Chargement en cours
Le concept Audi skysphere dévoilé à Monterey
Le concept Audi skysphere dévoilé à Monterey
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 11 août

Audi va dévoiler à Monterey, en Californie, dans le cadre de la Monterey Car Week, un nouveau concept-car répondant au nom de skysphere concept, et prenant la forme d'un spectaculaire roadster à empattement variable, animé par un groupe électrique et disposant d'un système de conduite autonome de niveau 4.

Ce concept Audi skysphere dessiné au studio de design Audi à Malibu, sous la direction de Gael Buzyn, affiche tout d'abord des lignes qui s'inspirent de celles du roadster Horch 853, un impressionnant cabriolet mesurant également environ 5,20 mètres de long, présenté comme la définition du luxe moderne dans les années 1930 et dont le style fut notamment salué Concours d'Elégance de Pebble Beach en 2009. Un rapprochement qui s'arrête cependant ici. Des voies larges, un long capot avant, une section arrière (peaufinée en soufflerie) combinant des éléments d'un speedster et d'un break avec de grandes surfaces vitrées, constituent ce concept également équipé d'une signature lumineuse à LED et chaussé de jantes de 23 pouces au style aérodynamique.

Sous le capot du concept skysphere on trouve un moteur électrique placé sur l'essieu arrière du véhicule, développant 465 kW (632 ch) et un couple de 750 Nm, qui permettra au modèle dont le poids est fixé à 1 800 kg (60 % de ce poids étant réparti sur l'arrière du véhicule) d'abattre le 0 à 100 km/h en seulement 4 secondes. La capacité de sa batterie, supérieure à 80 kWh, garantira quant à elle plus de 500 kilomètres d'autonomie.

La belle surprise réservée par ce concept skysphere, pensé pour offrir une expérience de conduite inédite, réside dans son empattement variable. Des moteurs électriques et un mécanisme sophistiqué avec des éléments de carrosserie et de châssis qui glissent les uns dans les autres permettent en effet de faire varier l'empattement lui-même et la longueur extérieure de la voiture de 250 millimètres, tandis que la garde au sol du véhicule s'ajustera de 10 millimètres selon le mode de conduite choisi.

L'e-roadster se présente ainsi avec une longueur de 4,94 mètres en mode « Sport » (empattement réduit), et avec une longueur de 5,19 mètres en mode de conduite autonome « Grand Tourisme ». La suspension pneumatique adaptative et les roues arrière directrices, permettront quant à elles au véhicule de rester extrêmement agile quelles que soient ses dimensions.

En mode « Grand Tourisme » enfin, l'habitacle élégant et spacieux de ce concept inspiré en de nombreux points par l'univers Art Déco, se transformera en espace interactif, le volant et les pédales se déplaçant dans une zone invisible pour laisser les commandes au système de conduite autonome de niveau 4 équipé de capteurs.

De la sorte Audi placera l'espace qui englobe les passagers ("sphère") au centre de ses conceptions. Un thème qui reviendra également avec les deux autres concepts que sont l'Audi grandsphere, et le concept Audi urbansphere attendu dès 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.