Land Rover mise sur la technologie aérospatiale

Chargement en cours
Land Rover mise sur la technologie aérospatiale
Land Rover mise sur la technologie aérospatiale
1/2
© Motorlegend

publié le 23 octobre

Land Rover a intégré un programme ayant recours à la technologie aérospatiale, afin de développer des métaux légers et des composites avancés que le constructeur britannique utilisera à l'avenir dans ses nouveaux modèles.

Ces recherches ont été lancées par le Gesamtverband der Aluminiumindustrie (GDA), un consortium de fabricants d'aluminium et de constructeurs automobiles, qui vise à mettre au point des matériaux à la longévité accrue, plus légers et plus durables.

Des échantillons de nouveaux métaux et composites prévus pour être utilisés dans les futurs véhicules Jaguar et Land Rover, seront ainsi intégrés dans des véhicules équipés de capteurs de qualité aérospatiale, et mis à l'épreuve dans des conditions physiques parmi les plus extrêmes du monde, via plus 400 000 km d'essais menés à travers l'Amérique du Nord.

Les capteurs mesureront en continu les performances des matériaux utilisés et partageront les données récoltées avec l'équipe de développement produits de Jaguar Land Rover basée au Royaume-Uni. Grâce à ces informations, les ingénieurs de la marque britannique pourront prévoir avec précision le comportement du matériau testé dans le développement de futurs programmes de véhicules, afin de garantir que les métaux légers de nouvelle génération répondent aux normes strictes de l'entreprise, et offrent une finition de haute qualité et plus durable.

Le développement de ces nouveaux matériaux fait partie intégrante de la mission « Destination Zero » de Jaguar Land Rover, qui ambitionne de rendre nos sociétés plus sûres et plus saines, et l'environnement plus propre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.