La VW Golf de Pikes Peak restaurée

Chargement en cours
La VW Golf de Pikes Peak restaurée
La VW Golf de Pikes Peak restaurée
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 30 avril

Alors qu'il se prépare à relever le challenge de Pikes Peak avec son nouveau prototype électrique I.D. R Pikes Peak, le constructeur de Wolfsburg a profité de l'occasion pour restaurer la VW Golf qui fut engagée sur l'épreuve américaine en 1987.

Pour cette édition 1987 de Pikes Peak, les ingénieurs de Volkswagen avaient préparé une voiture plutôt insolite puisque cette Golf était tout simplement propulsée par deux blocs 4 cylindres 1.8 litre turbo empruntés à la Golf II GTi 16S, et garantissant un total de 652 ch !

Une cavalerie qui, associée à une boîte Hewland autorisant trois types de transmission (aux roues avant, aux roues arrière, ou une transmission intégrale), et à un poids considérablement réduit (cette Golf Pikes Peak ne pesait que 1 020 kg),permettait au véhicule d'afficher des performances de premier ordre.

A son volant Jochi Kleint réalisa des essais prometteurs (quatrième chrono scratch), avant malheureusement de devoir abandonner le jour de la course sur problème technique. Et pour éviter tout problème de cet ordre, l'équipe de VW en charge de la restauration de cette Golf historique, s'est contentée d'extraire 500 ch des deux motorisations embarquées sous sa carrosserie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.