La Veyron et l'EB110 ont la cote

Chargement en cours
La Veyron et l'EB110 ont la cote
La Veyron et l'EB110 ont la cote
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 16 août

Classic Analytics, une entreprise spécialisée dans la surveillance du marché et l'évaluation des voitures anciennes au niveau international, a analysé l'évolution de la valeur des Bugatti EB110 et Veyron, et sans grande surprise, leur cote n'a cessé d'augmenter ces dernières années.

En effet la Bugatti EB110 produite par le constructeur tricolore entre 1991 et 1995 en 128 exemplaires (96 châssis EB110 GT et 32 modèles EB110 Super Sport), a ainsi vu sa valeur passer de 280 000 € à 625 000 € entre 2011 et aujourd'hui, soit une augmentation de 223 % en l'espace de huit ans. Un prix de vente « moyen » qu'il n'est d'ailleurs pas rare de voir surpassé, comme ça a été le cas en février dernier avec la vente aux enchères (chez RM Sotheby's) d'un modèle EB110 Super Sport de 1994 pour 2.03 millions d'euros.

Et il en va de même des modèles Veyron. A l'instar des Bugatti EB110, les 450 exemplaires de la Veyron produits à Molsheim entre 2005 et 2015 n'ont rien perdu de leur valeur, bien au contraire. Si un exemplaire d'occasion de la Supercar française, animée rappelons-le par une mécanique 16 cylindres de plus de 1 000 ch, se négociait aux alentours de 620 000 € en 2011, il est aujourd'hui difficile de trouver un modèle à un prix inférieur à 1.3 million d'euros.

Une tendance que ne devrait pas manquer de confirmer la « nouvelle » Chiron, dont le constructeur alsacien prévoit d'assembler au total quelque 500 exemplaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.