La Tesla Model S peut être hackée

Chargement en cours
La Tesla Model S peut être hackée
La Tesla Model S peut être hackée
1/5
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 2 avril

Après avoir été pointée du doigt suite à plusieurs cas d'incendie, la Tesla Model S refait l'objet d'une mauvaise campagne de publicité : la berline électrique peut être piratée.

La Tesla Model S n'est pas seulement un véhicule entièrement électrique, elle est aussi connectée. Et ce qui constitue un des arguments de vente pour Tesla auprès des amateurs de nouvelles technologies peut permettre de pirater la voiture. Lors de la conférence sur la sécurité de l'information Blackhat Asia, le consultant Nitesh Dhanjani a montré une façon très simple de déverrouiller la berline et de s'emparer des objets laissés à l'intérieur.

Pour se faire, il suffit de « craquer » le code à six chiffres qui est choisi par l'acquéreur, lorsqu'il prend possession de son véhicule et d'intercepter le signal envoyé de l'application mobile de Tesla à la voiture. Le pirate peut ainsi tester toutes les combinaisons possibles et ainsi débloquer les portes de la Model S. Même s'il n'est pas possible de faire démarrer la voiture, il est certain que Tesla ne manquera pas de pencher sur le problème...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.