La RML Short Wheelbase entre en phase de développement

Chargement en cours
La RML Short Wheelbase entre en phase de développement
La RML Short Wheelbase entre en phase de développement
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 21 février

« Car Zero », le châssis avec lequel RML Group va procéder au développement de sa RML Short Wheelbase, s'apprête à prendre part à de longues séances d'essais organisées sur le site de l'UTAC (anciennement Millbrook) installé dans le Bedfordshire.

On l'avait laissé en décembre dernier en cours d'assemblage dans les ateliers de RML Group, le revoilà prêt à prendre la route pour une séance de tests intensifs. Mais avant cela, le véhicule de développement (« Car Zero ») de la RML Short Wheelbase, habillé d'une superbe livrée bleue, a été photographié pour immortaliser le moment.

Durant les essais à venir, l'équipe de RML Group va tester tous les composants de la RML Short Wheelbase et notamment mettre à l'épreuve le bloc Ferrari V12 5.4 litres de 485 ch et 568 Nm installé sous son capot avant, motorisation à laquelle est associée à une boîte manuelle à 6 rapports (fournie par Ferrari) qui devrait lui permettre d'accélérer de 0 à 100 km/h en 4.1 secondes et de filer à 297 km/h en vitesse de pointe.

La RML Short Wheelbase dont les lignes s'inspirent de celles de la Ferrari 250 GT SWB de 1959, est dotée d'une carrosserie en fibre de carbone revêtue ici d'une livrée bleue. Sur le châssis Car Zero certains éléments de carrosserie ont toutefois conservé leur aspect brut de carbone (avec une finition laquée « carbone fumé »).

Sous cette carrosserie se cache un cockpit entièrement personnalisable, confortable et spacieux, habillé des meilleurs matériaux et pourvu d'une colonne de direction et de sièges réglables afin de pouvoir accueillir même les conducteurs les plus grands (par la taille). De quoi permettre à ses occupants de « faire le trajet entre les ateliers de RML Group et le circuit du Mans, en pouvant encore marcher une fois arrivé dans la Sarthe », précise avec amusement Michael Mallock, le CEO de RML Group.

Le constructeur de Wellingborough a prévu d'assembler une trentaine d'exemplaires de la RML Short Wheelbase, dont la présentation est assurée dans la vidéo qui suit par ce même Michael Mallock.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.