La Polestar 1 passe au crash-test

Chargement en cours
La Polestar 1 passe au crash-test
La Polestar 1 passe au crash-test
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 2 novembre

Polestar a mené avec succès au Volvo Cars Safety Centre de Göteborg, en Suède, les premiers crash-tests de son coupé Polestar 1, le premier modèle disponible à son catalogue.

Polestar n'a donc pas le doit à l'erreur avec ce coupé 2+2 animé par un bloc 4 cylindres 2.0 litres associé à un groupe électrique, qui proposera quelque 600 ch et 1 000 Nm sous la pédale de droite, et permettra notamment à ses passagers de voyager sur une distance d'environ 150 km en mode électrique seul (cycle NEDC).

Et le premier crash-test du coupé suédois était d'autant plus important qu'il s'agissait d'une première pour Volvo Cars, car jamais auparavant le constructeur suédois n'avait développé de modèle de grande série équipé d'une carrosserie en plastique renforcé de carbone.

Sept journées de préparation ont été nécessaires pour mener à bien ce test durant lequel un prototype de la Polestar 1 a subi un choc frontal à la vitesse de 56 km/h.

« Nous étions très enthousiastes à l'idée de mener cet essai de collision », a commenté Thomas Ingenlath, le CEO de Polestar. « Il s'agissait d'un test primordial dans le développement de la Polestar 1 ; nous devions savoir si les idées et les calculs qui ont conduit à la fabrication de cette voiture étaient bons - et ils l'étaient ».

Prochaine étape : le passage en soufflerie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.