La MOKE passe au tout électrique

Chargement en cours
La MOKE passe au tout électrique
La MOKE passe au tout électrique
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 15 octobre

A compter du 1er janvier 2022, il ne sera plus possible de passer commande d'une MOKE animée par une motorisation thermique. La célèbre voiture de plage passe en effet au groupe propulseur 100 % électrique.

C'est une page importante de l'histoire de la MOKE qui sera tourné le 1er janvier prochain. Ce véhicule né de l'imagination de Sir Alec Issigonis, le père de la Mini, a connu un pic de popularité dans les années 60, après avoir attiré à lui des stars telles que les Beach Boys, les Beatles ou encore Brigitte Bardot. Plus d'un demi siècle plus tard, après avoir été relancé en 2017 par MOKE International via la production de séries spéciales, la MOKE a retrouvé des couleurs et devrait demeurer sur la route pour un moment encore, grâce à cette nouvelle révolution technique.

La nouvelle MOKE conçue et réalisée par une équipe d'ingénieurs, de designers et de techniciens provenant d'autres constructeurs internationaux (Polestar, Jaguar Land Rover, Rolls-Royce, MINI et BMW), conserve l'ADN du modèle original avec un look reconnaissable entre mille, tout en abritant une mécanique moderne.

Cette nouvelle MOKE dont le poids flirte avec les 800 kg, sera en effet animée par un groupe électrique développant au maximum 33 kW (44 ch), et proposant une autonomie de 144 km (5 aller-retour Monaco Cap-Ferrat précise le constructeur britannique) avec un temps de chargement de 4 heures pour son pack batterie. Le véhicule qui sera proposé avec conduite à droite ou à gauche, sera en outre capable d'évoluer à 100 km/h après avoir abattu le 0 à 55 km/h en 4.5 secondes. Des performances amplement suffisantes pour ce modèle qui mise évidemment davantage sur son côté fun, que sur ses prouesses en piste.

La nouvelle MOKE qui sera intégralement assemblée au Royaume-Uni, est proposée au prix de 29 150 £ hors taxes l'unité, et ses premières livraisons sont attendues pour l'été 2022.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.