La Maserati 5000 GT fête ses 60 ans

Chargement en cours
La Maserati 5000 GT fête ses 60 ans
La Maserati 5000 GT fête ses 60 ans
1/5
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 2 décembre

Il y a tout juste 60 ans, le constructeur au trident présentait dans le cadre du Salon de Turin son modèle 5000 GT, un coupé 2+2 développé à la demande du Chah d'Iran en personne, Reza Pahlavi, et produit en édition limitée.

L'histoire de la Maserati 5000 GT est donc liée à celle de Reza Pahlavi qui, séduit par la Maserati 3500 GT, demanda au constructeur transalpin d'en réaliser à son intention une version plus puissante. Giulio Alfieri, le directeur technique de Maserati, se mit alors à l'ouvrage et c'est ainsi que naquit en 1959 le « projet AM103 ».

Alfieri ne se contenta pas de développer le V8 de la 450S (la « barchetta » de compétition de Maserati) pour l'installer dans la 5000 GT, il fit également réaliser sa carrosserie par la Carrozzeria Touring.

La voiture fut présentée au Turin Motor Show 1959 sous le surnom de « Shah of Persia », en hommage à son unique client, et trois exemplaires de cette version spéciale furent finalement assemblés.

L'année suivante, la 5000 GT fut exposée au Salon de Genève avec une motorisation revue, et carrossée par plusieurs spécialistes renommés. Elle gagna ainsi le garage personnel de célébrités telles que le Prince Karim Aga Khan (avec une carrosserie réalisée par Carozzeria Frua), le patron de Fiat Gianni Agnelli (Carozzeria Pininfarina), l'industriel Ferdinando Innocenti (Carrozzeria Ghia) ou l'acteur Stewart Granger (Carrozzeria Allemano) dans différentes versions, et 34 exemplaires virent finalement le jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.