La marque Bugatti Rimac est officiellement lancée

Chargement en cours
La marque Bugatti Rimac est officiellement lancée
La marque Bugatti Rimac est officiellement lancée
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 2 novembre

L'histoire de Bugatti prend aujourd'hui, 2 novembre, un nouveau tournant avec l'officialisation de la création de « Bugatti Rimac », projet d'entreprise impliquant Bugatti, Porsche et Rimac, et dont Mate Rimac (le fondateur de la marque croate Rimac Automobili) a été nommé Président Directeur Général.

Quatre mois après l'annonce du projet, le projet commun de Rimac Automobili et de Bugatti est donc actée. Le groupe Rimac détient 55 % des parts de Bugatti Rimac, tandis que Porsche en détient 45 %. Porsche AG devient un actionnaire stratégique, et Oliver Blume, président, et Lutz Meschke, vice-président et directeur financier de Porsche AG, ont été nommés membres du conseil de surveillance.

Mate Rimac, le fondateur et PDG de Rimac Automobili, a été nommé PDG de la société Bugatti Rimac, dont le siège se trouve à Sveta Nedelja (comme celui de Rimac Automobili). L'arrivée de Mate Rimac à la tête de Bugatti Rimac coïncide avec le départ de Stephan Winkelmann, qui occupait la fonction de président de Bugatti depuis le 1er janvier 2018. Winkelmann va désormais se concentrer sur sa mission de président d'Automobili Lamborghini, fonction qu'il occupe depuis le 1er décembre 2020.

« Je tiens à remercier toute l'équipe de Bugatti et ses clients pour ces trois années et demie incroyables, palpitantes, intenses et riches en réussites. Ensemble, nous avons développé de fantastiques hypersportives et fait entrer Bugatti dans une nouvelle dimension », a déclaré Stephan Winkelmann.

« Je suis très honoré de diriger cette nouvelle entreprise commune en tant que PDG et de commencer un nouveau chapitre qui sera sans aucun doute riche en succès, révolutionnaire et palpitant pour tous ses acteurs », a de son côté déclaré Mate Rimac, qui fondait il y a seulement dix ans la société éponyme. « Je suis très curieux de voir l'impact que Bugatti Rimac va avoir sur l'industrie et comment nous allons développer de nouvelles hypersportives et technologies innovantes. Il est presque impossible de trouver meilleure combinaison pour de nouveaux projets stimulants ».

Aujourd'hui Bugatti entrevoit la fin de la production du modèle Chiron, dont 460 exemplaires sur les 500 promis à la production, ont déjà été livrés ou inscrits dans le calendrier de production de l'Atelier de Molsheim. Une fois ces 500 exemplaires assemblés, Bugatti se concentrera (à partir de 2024) sur la production de son modèle Bolide proposé en quantité limitée.

Que les fans de la marque française se rassurent donc, « tous les modèles Bugatti continueront d'être fabriqués à la main dans l'Atelier de Molsheim » précise le constructeur, et Bugatti va continuer à produire ses propres modèles (à Molsheim), comme Rimac Automobili produira les siens (à Zagreb). L'entreprise commune Bugatti Rimac commencera avec 435 collaborateurs, dont 300 travailleront à Zagreb et 135 à Molsheim (France), et 180 collaborateurs viendront ensuite s'y ajouter depuis le site de développement de Wolfsbourg.

Photo : Mate Rimac, PDG de Bugatti Rimac

Vos réactions doivent respecter nos CGU.