La marque Bizzarrini renait de ses cendres

Chargement en cours
La marque Bizzarrini renait de ses cendres
La marque Bizzarrini renait de ses cendres
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 16 décembre

La société Bizzarrini fondée en 1964 par Giotto Bizzarrini et disparue cinq ans plus tard, renait aujourd'hui de ses cendres à travers Bizzarrini Design, une structure installée dans le Northamptonshire qui se prépare à donner vie à un modèle 5300 GT Continuation.

La Bizzarrini 5300 GT Revival Corsa, c'est le nom de ce modèle Continuation de compétition, sera produite en 24 unités et le premier exemplaire client devrait être prêt dès le mois d'avril prochain.

L'équipe de Bizzarrini Design constituée de spécialistes des véhicules classiques chacun dans leurs domaines, a réunit plus de 1 000 documents rédigés par Giotto Bizzarrini en personne, et s'est aidée d'un châssis 5300 GT Strada habillé d'une carrosserie en aluminium, pour mener à bien son projet de recréer la 5300 GT Corsa qui durant la saison 1965, remporta notamment sa catégorie aux 24 Heures du Mans et décrocha la neuvième place au classement scratch de l'épreuve, avec à ses commandes les Français Régis Fraissinet et Jean de Mortemart.

La 5300 GT Continuation préparée par Bizzarrini Design sera, comme le modèle original, construite autour d'un châssis tubulaire, et elle embarquera une motorisation V8 5.3 litres (le véhicule de 1965 était animé par un bloc Chevrolet V8 5.4 litres). Cette motorisation V8 équipée de carburateurs Weber, développera entre 400 et 480 ch, et sera abritée sous une carrosserie réalisée non pas en aluminium, mais en fibre de verre.

La Bizzarrini 5300 GT Revival Corsa a été conçue pour participer aux épreuves réservées aux véhicules historiques, et elle disposera de fait de tous les équipements imposés par la réglementation FIA, incluant un arceau de sécurité, un réservoir d'essence renforcé, une suspension arrière indépendante ou encore un système de freinages avec disques aux quatre roues.

« Nous sommes très heureux de redonner vie à la marque Bizzarrini, et la série 5300 GT Revival est une première entrée appropriée pour présenter nos plans pour les années à venir, reflétant à la fois l'héritage et la modernité de Bizzarrini », a commenté Rezam Al-Roumi, le propriétaire de Bizzarrini.

Après la 5300 GT Revival Corsa, Bizzarrini présentera sa première voiture de l'ère moderne, un véhicule dessiné par Giorgetto Giugiaro qui imagina à l'époque, les lignes de la 5300 GT lorsqu'il était chez Bertone.

Photo : atelier de Bizzarrini dans le Northamptonshire - Crédit : Bizzarrini

Vos réactions doivent respecter nos CGU.