La Lotus Evija rentre à Hethel

Chargement en cours
La Lotus Evija rentre à Hethel
La Lotus Evija rentre à Hethel
1/9
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 19 septembre

L'Hypercar Evija dévoilée par Lotus Cars le 16 juillet dernier à Londres, vient de terminer une tournée mondiale qui l'a conduite en Californie dans le cadre de la Monterey Car Week, au Japon et au Moyen-Orient.

Premier véhicule électrique de la marque et modèle homologué pour la route le plus puissant au monde, l'Evija qui disposera d'une cavalerie purement électrique de 2 000 ch, devrait permettre à Lotus Cars d'entrer dans une nouvelle ère et de rejoindre les constructeurs les plus prestigieux en termes de performances et d'exclusivité.

L'Evija qui sera assemblée dans les locaux de Lotus basés à Hethel, dans le Norfolk, quartier général de la marque depuis 1966, sera produite en 130 exemplaires dont une partie devrait être alloués à des clients du Moyen-Orient.

C'est pourquoi la ville de Dubaï a été choisie pour marquer le dernier arrêt de sa tournée mondiale, là même où a été inaugurée il y a un an maintenant la concession Lotus Cars dirigée par Karl Hamer, le CEO d'Adamas Motors. L'Hypercar y a été présentée en présence de Phil Popham, le CEO de la marque, et de Russell Carr, le Directeur du Design de Lotus.

Cette présentation fait suite à celle organisée début septembre dans le cadre du 10ème anniversaire du Japan Lotus Day, qui avait vu quelque 2 000 fans (plus de 600 voitures) se réunir pour célébrer les productions du constructeur britannique, depuis les modèles Elise, Exige, 3-Eleven et Evora, jusqu'à l'exclusive Evija.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.