La Lamborghini Diablo fête ses 30 ans

Chargement en cours
La Lamborghini Diablo fête ses 30 ans
La Lamborghini Diablo fête ses 30 ans
1/11
© Motorlegend

, publié le 4 décembre

Automobili Lamborghini célèbre cette année le trentième anniversaire de la Diablo, un modèle proposé en de multiples versions tout au long de son exploitation, arrêtée en 2001 avec près de 3 000 exemplaires vendus à travers le monde.

Si la Diablo est apparue sur le marché au début de l'année 1990, le projet Diablo a quant à lui été lancé dès 1985 sous le nom de code « Project 132 ». Le dessin des lignes de ce modèle pensé pour succéder à la célèbre Countach, fut confié à Marcello Gandini, l'homme qui dessina justement les lignes de la Countach ainsi que celles des modèles Miura, Espada, Jarama et autre Marzal pour ne citer que ceux là. Les courbes de la Diablo furent cependant partiellement retouchées par le studio de design de Chrysler, la marque américaine disposant alors de parts dans la société de Sant'Agata Bolognese.

La Diablo était animée par un bloc 12 cylindres 5.7 litres développant 485 ch et 580 Nm, puissance envoyée aux roues arrière et capable de propulser le véhicule à 325 km/h, soit la vitesse de pointe la plus élevée des automobiles de l'époque. La sportive italienne qui fut développée avec la collaboration du pilote de rallye Sandro Munari, présentait toutefois un vrai challenge pour son conducteur puisque les aides électroniques à la conduite et la direction assistée ne devaient apparaître qu'en 1993.

C'est à cette date que Lamborghini lança la Diablo VT, son premier modèle GT équipé d'une transmission intégrale, qui fut suivi par la Diablo SE30 proposée dans le cadre des commémorations des 30 ans de la marque. La SE30 disposait notamment d'une cavalerie revue à la hausse (523 ch), et 157 exemplaires en seront produits entre 1993 et 1994.

En 1995 Lamborghini présente à Genève la Diablo SV, disponible uniquement en version deux roues motrices, animée par un bloc V12 de 510 ch et équipée d'un aileron arrière ajustable, puis en décembre de la même année suivra la Diablo VT Roadster, son premier cabriolet à moteur V12, proposé quant à lui uniquement avec une transmission intégrale.

La Diablo fera ensuite l'objet de plusieurs versions produites en quantité réduite (SVR, GTR, GT, 6.0 SE...), et destinées pour certaines à une utilisation sur circuit. La sportive de Sant'Agata Bolognese a notamment fait l'objet d'une coupe monomodèle, ancêtre du Lamborghini Super Trofeo actuellement organisé autour du modèle Huracan.

Au terme de sa production en 2001, qui coïncidait avec l'arrivée de la Murciélago (sortie en 2002), le modèle Diablo s'est vendu en 2 903 exemplaires toutes versions confondues, dont 873 exemplaires de la Diablo et 529 versions Diablo VT.

Photo : Lamborghini Diablo 6.0 SE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.