La Koenigsegg Jesko en essais à Dubaï

Chargement en cours
La Koenigsegg Jesko en essais à Dubaï
La Koenigsegg Jesko en essais à Dubaï
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 27 septembre

Le constructeur suédois Koenigsegg poursuit le développement de son modèle Jesko du côté de Dubaï, aux Émirats arabes unis, en vue de l'imminent lancement en production de sa version finale.

La Supercar Jesko dévoilée dans le cadre du Salon de Genève 2019, est soumise à différents tests depuis quelques temps déjà, et la structure fondée par Christian van Koenigsegg a ainsi fait rouler un exemplaire de pré-production cet été afin de valider sa suspension, son système aérodynamique actif, son contrôle de stabilité ou encore les pneumatiques Michelin dont le véhicule sera équipé.

La Jesko sera animée par un bloc V8 5.0 litres biturbo développant 1 297 ch et 1 000 Nm (et même 1 622 ch et 1 500 Nm avec du carburant E85), auquel sera associée la transmission LST (Light Speed Transmission) développée en interne. Ainsi pourvue la Jesko promet d'être aussi rapide que les Supercars qui l'ont précédée au catalogue de la marque, et en particulier dans sa version « Absolut » taillée pour la vitesse pure grâce à une carrosserie à l'aérodynamique spécifique (on parle là de franchir le cap des 500 km/h).

Avant de lancer son modèle en production, Koenigsegg peaufine donc les réglages de la Jesko dont un exemplaire a été envoyé sur l'Autodrome de Dubaï, pour des essais menés dans des conditions de chaleur extrêmes. Des tests que la Supercar nordique a visiblement passé haut la main, le constructeur d'Angelholm précisant qu'elle « prospère dans la chaleur et ne transpire pas ».

Les premières livraisons de la Jesko sont attendues au printemps 2022. 125 exemplaires de la Supercar scandinave (modèles Jesko et Jesko Absolut confondus) seront assemblés au total.

Crédit photos : Koenigsegg

Vos réactions doivent respecter nos CGU.