La Hennessey Venom F5 passe sur le Dyno

Chargement en cours
La Hennessey Venom F5 passe sur le Dyno
La Hennessey Venom F5 passe sur le Dyno
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 10 janvier

Hennessey Performance a passé sur le dynamomètre la nouvelle Venom F5, sa Supercar animée par un bloc V8 6.6 litres biturbo aussi connu sous le nom de « Fury ». Et pour cause.

Cette motorisation dont la ligne rouge se situe à 8 500 trs/mn, délivre une puissance de 1 817 ch et 1 617 Nm envoyée aux seules roues arrière du véhicule via une boîte manuelle CIMA à 7 rapports et un différentiel à glissement limité. Ce bloc V8 aux sonorités enchanteresses, propulse la Supercar américaine en crachant des flammes, de 0 à 100 km/h en seulement 2.6 secondes, et à 500 km/h en vitesse de pointe. C'est du moins ce que John Hennessey attend de ce modèle conçu pour la performance.

John Hennessey a de grands projets pour l'héritière de la Venom GT, qui avait elle-même en son temps été créditée de performances exclusives avec une pointe à 435.31 km/h enregistrée en 2014 au centre spatial Kennedy, en Floride. La Venom F5 devrait quant à elle prétendre prochainement à la couronne de la voiture homologuée pour la route la plus rapide au monde.

L'équipe texane d'Hennessey Performance a commencé à assembler les premiers châssis Venom F5, dont 24 exemplaires clients seront produits au total, avec un prix unitaire fixé à 2.1 millions de dollars (le coût du modèle hors options). Le premier d'entre eux a été livré en novembre dernier, et les 23 autres suivront dans les prochains mois, les derniers châssis disponibles ayant trouvé acquéreurs cet été.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.