La Bugatti Chiron en démo sur le circuit Paul Ricard

Chargement en cours
La Bugatti Chiron en démo sur le circuit Paul Ricard
La Bugatti Chiron en démo sur le circuit Paul Ricard
1/8
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 9 mai

Le temps d'une rencontre avec ses clients, Bugatti a déposé sur le circuit du Castellet, dans le Var, ses modèles Chiron et Chiron Sport, pour des séances de roulage menés notamment avec son pilote d'essais Pierre-Henri Raphanel.

« Y a-t-il meilleur endroit qu'un circuit automobile pour tester en toute sécurité une voiture hypersportive ? », demande Pierre-Henri Raphanel. « Même les novices se sentent vite bien ici ».

Et Pierre-Henri Raphanel, ancien pilote de Formule 1 et vainqueur des 24 Heures du Mans en catégorie GT, sait de quoi il parle, lui qui travaille pour la marque de Molsheim depuis plusieurs années et a notamment établi avec un elle en 2010, un record mondial de vitesse pour les véhicules routiers (431.072 m/h) au volant d'une Veyron.

Au Castellet, Raphanel a offert un aperçu des qualités routières des modèles Chiron et Chiron Sport, et en particulier de leurs accélérations. Le circuit varois qui accueille de nouveau depuis l'an dernier le Grand Prix de France de Formule 1, propose, après le départ, une ligne droite de 590 mètres propice à cet exercice. La Chiron y passe de 0 à 100 km/h en 2.4 secondes et atteint même 200 km/h en seulement 6.1 secondes.

Les autres secteurs du tracé français mettent également en avant les qualités dynamiques du châssis de la Chiron et la puissance développée par son bloc W16 de 1 500 ch et 1 600 Nm dans la ligne droite du Mistral. Des qualités qui font d'ailleurs aussi merveille sur la route.

« La Chiron est capable de cet incroyable grand écart », conclut Raphanel. « Elle passe du sport au luxe et au confort. Avec elle, on peut s'adonner aux joies de la course sur un circuit le matin avant d'emprunter les routes de campagne pour aller se promener en ville l'après-midi ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.