La Bugatti Chiron chez la NASA

Chargement en cours
La Bugatti Chiron chez la NASA
La Bugatti Chiron chez la NASA
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 15 février

Afin de procéder à des essais aérodynamiques « de routine », Bugatti a récemment déposé un exemplaire de la Bugatti Chiron au Centre spatial Kennedy, en Floride, pour la tester sur la piste Johnny Böhmer Proving Grounds.

Cette piste intégrée au complexe de la NASA, est habituellement utilisée comme piste d'atterrissage pour les navettes spatiales de l'agence Space Florida, et elle présente deux avantages de taille : sa longueur et son état irréprochable.

Un terrain idéal par tester les qualités aérodynamiques de la super-sportive de Molsheim, dont les commandes ont pour l'occasion été confiées à l'astronaute Jon A. McBride. Celui-ci a ainsi découvert tout le potentiel de la Chiron animée par le bloc W16 de 1 500 ch et 1 600 Nm, et notamment ses incroyables accélérations.

« J'ai piloté les engins les plus divers et je suis même allé dans l'espace », a commenté Jon McBride. « Mais conduire cette Bugatti aujourd'hui a été une des expériences les plus fascinantes de toute ma vie. Si je devais comparer la Chiron aux appareils à bord desquels j'ai volé, je dirais qu'elle est sans doute aussi performante, voire meilleure. J'ai vécu quelques belles accélérations dans ma vie, mais mon expérience d'aujourd'hui était probablement la plus extraordinaire ».

Pour mémoire, la Bugatti Chiron en chiffres c'est : un 0 à 100 km/h avalé en 2.4 secondes, un 0 à 400 km/h réglé en 32.6 secondes, et enfin une vitesse de pointe limitée électroniquement à 420 km/h.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.