L'Europe veut imposer le Wi-Fi sur la route

L'Europe veut imposer le Wi-Fi sur la route
L'Europe veut imposer le Wi-Fi sur la route
A lire aussi

publié le 25 octobre

Pour que les véhicules puissent communiquer entre eux, deux technologies sont en lice : le Wi-Fi (ITS G5) et la 5 G. La Commission de Bruxelles en pince pour la première.

Cela fait plus de 20 ans que ça dure. Et l'Europe semble plus que jamais faire le choix du Wi-Fi. La Commission devrait soumettre, le mois prochain, aux Etats et aux parlementaires de l'Union européenne (UE), un projet en ce sens.

L'adoption serait prévue pour 2019.

Jugée par certains obsolète, la technologie Wi-Fi est défendue par Renault, Volkswagen, NXP, Autotalks et Kapsch TrafficCom. Ces acteurs jugent que ce standard a été suffisamment testé et qu'on peut le déployer.

A l'inverse, d'autres industriels pensent qu'il vaut mieux miser sur la 5 G. C'est le cas de PSA, Daimler, Ford, Deutsche Telekom, Ericsson, Huawei, Intel, Qualcomm ou encore Samsung. Ils préfèrent la technologie C-V2X. Ils la jugent plus adaptée et plus rapide. Elle ouvre par ailleurs de plus grandes perspectives.

La Chine ayant déjà choisi clairement la 5 G, la position de l'Europe exprime aussi une pointe d'orgueil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.