L'emblème illuminé de Rolls-Royce désormais interdit

Chargement en cours
L'emblème illuminé de Rolls-Royce désormais interdit
L'emblème illuminé de Rolls-Royce désormais interdit
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 13 octobre

Depuis quatre ans, Rolls-Royce proposait aux acquéreurs d'un modèle de la marque, d'installer sur le capot avant de leur véhicule une version « glow-in-the-dark » du célèbre Spirit of Ecstasy. Une option qui n'est désormais plus disponible en raison d'une directive de l'Union européenne.

Les règlements de l'Union européenne ne vont pas toujours de paire avec les innovations technologiques, et Rolls-Royce et ses clients en sont aujourd'hui les témoins malheureux. C'est la statuette qui orne l'avant de toutes les voitures Rolls-Royce depuis le 6 février 1911, qui est au centre de cette actualité.

Le Spirit of Ecstasy illuminé que le constructeur a présenté via le concept 103EX Vision Next 100, et qu'il proposait à son catalogue depuis 2016, est aujourd'hui interdit conformément à une directive édictée par l'UE, qui stipule que les ornements de capot lumineux sont désormais illégaux. Le Spirit of Ectasy devra donc cesser de briller.

L'option Glow-in-the-Dark Spirit of Ecstasy était proposée pour tous les modèles de la marque (Phantom, Ghost, Wraith, Dawn et Cullinan) au prix de 3 500 £ (3 865 €). Le constructeur de Goodwood l'a retiré de son catalogue et a prévu de proposer un remboursement pour les clients qui en ont fait l'acquisition, ainsi qu'un emblème (non éclairé celui-là) pour le remplacer.

Photo : le Spirit of Ecstasy sur le capot avant de la Rolls-Royce Ghost

Vos réactions doivent respecter nos CGU.