L'aéro optimisée de l'Audi e-tron

Chargement en cours
L'aéro optimisée de l'Audi e-tron
L'aéro optimisée de l'Audi e-tron
1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 30 mai

Le futur Audi e-tron dont le développement aérodynamique touche à son terme du côté d'Ingolstadt, sera proposé avec des rétroviseurs extérieurs virtuels en lieu et place des rétroviseurs traditionnels.

Parmi les éléments qui permettent d'accroître l'autonomie d'un véhicule, son coefficient de pénétration dans l'air figure parmi les plus importants. Dans des conditions de conduite normale, un centième du coefficient de trainée garantit ainsi environ 5 km d'autonomie supplémentaire à un véhicule électrique.

Aussi pour maximiser l'autonomie de son modèle, Audi a mené avec lui des essais intensifs sur la plateforme de test aéro-acoustique du Wind Tunnel Center d'Ingolstadt. Résultat, l'Audi e-tron affiche un coefficient de trainée de 0.28, soit l'un des meilleurs de la catégorie SUV, qui lui permet de proposer une autonomie de 400 km en cycle WLTP (Worldwide harmonized Light vehicles Test Procedures).

Et pour arriver à ce faible coefficient de trainée, les ingénieurs d'Ingolstadt ont notamment doté cet Audi e-tron de rétroviseurs extérieurs virtuels plus étroits que les modèles classiques. Équipés de caméras, ils verront leurs images relayées sur des écrans OLED, et trois vues seront proposées sur l'écran du système MMI. Ces rétroviseurs proposés en option, feront figure de première mondiale pour un véhicule de grande série.

L'Audi e-tron, premier SUV Premium 100 % électrique d'Audi, est attendu dans en concessions d'ici à la fin de l'année.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.