Kodak va produire des batteries solides pour les véhicules électriques

Chargement en cours
Kodak va produire des batteries solides pour les véhicules électriques
Kodak va produire des batteries solides pour les véhicules électriques
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 31 août

De la pellicule à la batterie, il n'y a qu'un pas... C'est ainsi que Kodak, le géant de la pellicule photo souhaite sauver les meubles, en convertissant ses activités. Pour y parvenir, Kodak utilisera ses machines de production de pellicules pour fabriquer des batteries de véhicules électriques.

La pellicule n'a plus le vent en poupe et Kodak se devait de renouveler ses activités. Mais qui aurait cru que le virage aurait été aussi important ? En effet, Kodak, la célèbre marque de pellicule photo, a annoncé qu'elle allait se lancer dans la production de batteries pour les véhicules électriques. Pour cela, la marque compte bien réutiliser certaines de ses coûteuses machines de haute technologie jusqu'alors utilisées pour la fabrication de pellicules photographiques. Pour réussir cette transformation, la société a pris part au capital de Wildcat Discovery Technologies, une société qui fabrique déjà des batteries pour les véhicules électriques. L'idée est ici de récupérer le savoir-faire de la société et de combiner les forces afin d'être compétitif. D'autant que les liens entre la photo et les batteries sont nombreux, puisque les ingénieurs de Kodak ont découvert que les batteries "supercellulaires" produites par Wildcat nécessitaient la même transformation des polymères et la même ingénierie que leurs films 35 mm. C'est grâce à cela que Kodak sera en mesure d'utiliser cette technologie convertie pour une large gamme de production de batteries. Et selon Kodak, se lancer dans la fabrication de batteries pour véhicules électriques pourrait augmenter considérablement ses revenus.

De plus, Wildcat Discovery Technologies met au point une "super cellule" révolutionnaire qui a pour atout de présenter une densité énergétique de 90 % par rapport aux meilleures batteries actuelles, ce qui pourrait accélérer encore l'adoption généralisée des véhicules électriques. L'investissement de Kodak sera utilisé pour soutenir le développement rapide de cette nouvelle technologie, avec pour objectif de proposer la "super cellule" d'ici deux ans.

Pour faire face à la demande croissante, Kodak étend la capacité et les possibilités de cette installation pilote avec une nouvelle machine de transformation des polymères à petite échelle qui sera pleinement opérationnelle en début 2023. En outre, la société a annoncé qu'elle avait réaffecté une machine de transformation des polymères à grande échelle à la fabrication de substrats revêtus pour l'assemblage de cathodes et d'anodes sur le marché des batteries de stockage d'énergie et des véhicules électriques. Kodak a commencé à fournir des matériaux à un fabricant de batteries et est en train d'augmenter les niveaux de production, dont la capacité maximale peut atteindre 80 millions de mètres carrés par an.

"Cet investissement dans Wildcat reflète l'engagement de Kodak à créer de nouvelles entreprises en tirant parti de nos compétences et de nos infrastructures existantes. Le revêtement des polymères est un aspect essentiel de la fabrication des batteries et personne n'est meilleur que Kodak dans ce domaine", a déclaré Jim Continenza, président exécutif et PDG de Kodak. "Nous sommes enthousiastes à l'idée de collaborer avec un innovateur comme Wildcat pour fournir des solutions plus puissantes et plus sûres pour des applications telles que le stockage d'énergie et les batteries des véhicules électriques et participer à ce marché en pleine croissance."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.