Jaguar Type D : production relancée

Chargement en cours
Jaguar Type D : production relancée
Jaguar Type D : production relancée
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 8 février

Soixante deux ans après la sortie de son dernier modèle Type D, Jaguar Classic va en relancer la production (en quantité limitée) sur le site de Jaguar Land Rover Classic Works situé dans le Warwickshire, au Royaume-Uni.

En 1955, Jaguar avait prévu de produire cent exemplaires de la Type D victorieuse aux 24 Heures du Mans cette année là (elle gagnera également en 1956 et 1957), mais seuls 75 modèles furent finalement assemblés.

Soixante deux ans plus tard, Jaguar Classic va donc conclure l'histoire en réalisant vingt-cinq exemplaires de la Jaguar Type D, proposés dans des versions Shortnose ou Longnose, qui seront assemblés à la main sur son site de Coventry selon les spécifications du modèle d'original.

« La Jaguar Type-D est l'une des voitures de compétition les plus emblématiques et les plus belles de tous les temps qui compte à son palmarès trois victoires consécutives dans la course la plus exigeante du monde », a commenté Tim Hanning, le Directeur de Jaguar Land Rover Classic. « Cette occasion de perpétuer le succès de la Type-D en complétant, à Coventry, le volume de production initialement prévu, constitue l'un de ces projets qui se présentent si rarement que nos experts en sont fiers ».

La Jaguar Type D dont le premier prototype est exposé cette fin de semaine au Salon Rétromobile, est le troisième modèle « continuation » réalisé par Jaguar Classic, après les six Type-E Lightweight assemblées en 2014-2015 et les neuf XKSS produites en 2017-2018.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.