Immatriculations septembre 2020 : l'Europe repart à la hausse

Chargement en cours
Immatriculations septembre 2020 : l'Europe repart à la hausse
Immatriculations septembre 2020 : l'Europe repart à la hausse
1/11
© Motorlegend

publié le 27 octobre

Le marché automobile européen réalisait, depuis le début de l'année, un « sans-faute ». En effet, les 8 premiers mois de l'année s'étaient soldés par une baisse des ventes. Un cercle vicieux désormais brisé.

Ainsi, le mois dernier, le nombre d'immatriculations en Europe (les 26 pays de l'Union Européenne, l'Islande, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suisse), a progressé de 1,1% par rapport à septembre 2019. Dans le détail, les disparités sont toutefois importantes, seuls 17 des 30 pays ayant vu leurs chiffres augmenter. Parmi ceux-ci, on retrouve l'Allemagne (+8,4%) et l'Italie (+9,5%). Rappelons que, sur la même période, la France a vu ses immatriculations chuter de 3%.

Le groupe Volkswagen est assurément le grand gagnant de ce mois de rentrée avec des ventes en hausse pour Audi (+41,8%), Skoda (+16,5%) et Volkswagen (+14,1%). Toyota (+10,5%), Nissan (+6,6%) et FCA (+11,8% grâce aux +10% de Fiat et aux +24,7% de Jeep) font également partie des constructeurs qui progressent.

Côté français, les bilans sont contrastés. Si le groupe Renault affiche une hausse de 8,1%, c'est surtout grâce aux +33,1% enregistrés par Dacia car le Losange seul baisse de 1,3%. A l'opposé, PSA plonge de 14,1%, principalement à cause des -32,5% d'Opel/Vauxhall, tandis que Citroën affiche -9,6%. Avec +3,4%, Peugeot ne peut compenser ces mauvais scores.

Depuis le début de l'année, le marché automobile des « 30 » est en baisse de 29,3%. Les pays enregistrant les plus mauvais scores sur cette période sont la Croatie (-45%), l'Espagne (-39,3%) et le Portugal (-39,3%).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.