Immatriculations France : le cauchemar se poursuit en octobre

Chargement en cours
Immatriculations France : le cauchemar se poursuit en octobre
Immatriculations France : le cauchemar se poursuit en octobre
1/5
© Motorlegend

, publié le 5 novembre

Ceux qui imaginaient que 2021 ferait oublier les très mauvais chiffres de ventes de voitures neuves dans l'Hexagone en 2020 en sont pour leur frais. En effet, octobre vient d'être clôturé sur de très mauvaises nouvelles.

En effet, le marché tricolore a plongé de 30,7 % par rapport au même mois de l'année dernière. Seules 6 marques, sur les plus de 40 majeures qui sont distribuées sur notre marché, progressent en comparaison d'octobre 2020. Et aucune, ou presque, ne fait partie des ténors du marché puisque ces chanceuses sont Alpine, Dacia, Hyundai, Jeep, MG et Tesla. Les 3 grandes marques françaises font moins bien que le marché (Citroën est à -36,9 %, Peugeot à -37,6 % et Renault à -38,1 %) tout comme nombre des étrangers : Alfa Romeo à -67,8 %, Audi à -38,5 %, Ford est à -51,2 %, Nissan à -36,6 %, Opel à -66,6 %, Seat à -43,1 %, Skoda à -37,7 %, Volkswagen à -45 %..). Pour nombre de constructeurs, ce n'est pas le temps le manque de clients qui explique ces données mais l'impossibilité à produire, et donc livrer, les autos commandées, faute de semi-conducteurs.

Au passage, Peugeot devient la marque la plus vendue en France, tandis que Ford quitte le Top 10.

Les immatriculations par modèles révèlent également quelques surprises. Si la Renault Clio passe devant la Peugeot 208, toutes deux se voient supplantées par le 2008, médaille d'or en octobre. Si la Dacia Sandero, 5ème du classement général, est l'étrangère la plus vendue le mois dernier, on note également l'excellent score de la Fiat 500, 12ème devant la Toyota Yaris. Volkswagen, pour sa part, ne classe aucun modèle dans le Top 20. Le Renault Arkana confirme son excellent départ en enlevant la 11ème place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.