Gordon Murray : les prototypes XP2 et XP3 en piste

Chargement en cours
Gordon Murray : les prototypes XP2 et XP3 en piste
Gordon Murray : les prototypes XP2 et XP3 en piste
1/6
© Motorlegend

, publié le 30 juillet

Gordon Murray Automotive a diffusé de nouvelles images du développement de la Supercar GMA T.50 , essais réalisée avec les prototypes XP2 et XP3 sur la piste sur l'aérodrome de Dunsfold, dans le Surrey, en présence de Gordon Murray lui-même.

L'ingénieur sud-africain s'est même installé aux commandes d'un des deux prototypes pour conduire ces essais durant lesquels la motorisation V12 3.9 litres de 663 ch de la GMA T.50, a été préservée en observant un régime maximal de 5 000 trs/mn, bien loin du régime maximal du véhicule qui atteindra 12 100 trs/mn (le plus haut régime moteur observé à ce jour pour un moteur V12).

Le pilote de développement de Gordon Murray Automotive, Steve Hayes, officiait aux commandes du second prototype envoyé en piste par le constructeur. Les premiers essais de la GMA T.50 remontent à mars dernier : le prototype XP2 avait alors été conduit par Gordon Murray, qui avait alors commenté son galop d'essai en ces termes :

« Le châssis XP2 roule avec un régime moteur considérablement inférieur aux 12 100 trs/mn que proposera le modèle final, mais c'est déjà un plaisir de le conduire », confiait-il. « La voiture était réactive, agile et gratifiante à conduire. Ce fut une expérience fantastique d'être à nouveau assis au centre de la voiture avec une excellente visibilité panoramique, et je peux voir à quel point les propriétaires apprécieront cette expérience. De toute évidence, il reste encore beaucoup de kilomètres de développement à parcourir et bien d'autres prototypes à construire. Mais la trajectoire du développement du T.50 est là où nous voulons qu'elle soit ».

Pour mémoire, Gordon Murray Automotive prévoit d'assembler 100 exemplaires de la GMA T.50, plus 25 unités de la T.50s Niki Lauda, sa déclinaison réservée à une utilisation sur circuit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.