Gordon Murray : le V12 a encore de beaux jours devant lui

Chargement en cours
Gordon Murray : le V12 a encore de beaux jours devant lui
Gordon Murray : le V12 a encore de beaux jours devant lui
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 16 mai

Gordon Murray Group a effectué plusieurs annonces concernant l'avenir de Gordon Murray Automotive (GMA), incluant un nouvel investissement financier, la création d'une nouvelle entité baptisée Gordon Murray Electronic, ainsi que la poursuite du développement de modèles V12 dans la lignée de la Supercar GMA T.50.

Gordon Murray a de grands projets pour son groupe et GMA, sa principale filiale, va tirer bénéfice de la vision de son créateur. Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, GMA a annoncé un nouvel investissement de 300 millions de livres (246 975 000 €) durant les cinq prochaines années, qui contribuera à son développement et comprendra les 50 millions de livres (55.3 millions d'euros) déjà annoncés pour la création de son nouveau quartier général et d'un campus technologique ultra moderne basés à Dunsfold, dans le Surrey, en Grande-Bretagne.

Cet investissement servira également au lancement d'une nouvelle entité baptisée Gordon Murray Electronic, dont l'activité se concentrera sur le développement de groupes propulseurs électrifiés technologiquement avancés. Une direction qui n'empêchera pas le constructeur britannique de poursuivre son travail autour du bloc Cosworth V12 3.9 litres atmosphérique de 663 ch qui équipe la GMA T.50, « tant que la réglementation le permettra » a expliqué Gordon Murray. Un nouveau modèle doté de cette motorisation devrait donc voir le jour et rejoindre à son catalogue les modèles GMA T.50 et T.50s Niki Lauda (réservée au circuit), dont la production devrait débuter en 2022 à Dunsfold.

Parmi ses différents projets, GMA va enfin travailler au développement d'une plateforme électrique pour concevoir des « véhicules de tourisme urbains et des camionnettes de livraison ». Gordon Murray Design, en collaboration avec Delta Motorsport et itMoves, a déjà d'ailleurs présenté en 2020 la plateforme de véhicule électrique autonome « MOTIV ». Un investissement dans le département Recherche et Développement de Gordon Murray Design, servira enfin à la conception et au développement de matériaux ultra-légers.

Photo : Gordon Murray et la GMA T.50

Vos réactions doivent respecter nos CGU.