Goodwood : le Top 10 du Goodwood Shootout en action

Chargement en cours
Goodwood : le Top 10 du Goodwood Shootout en action
Goodwood : le Top 10 du Goodwood Shootout en action
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 27 juin

Goodwood Road & Racing a compilé les 10 meilleurs passages du Shootout organisé dans le cadre du Festival of Speed 2022, qui a notamment vu la McMurtry Spéirling établir le nouveau record du Goodwood Hill Climb.

Si personne n'a été en mesure de rivaliser avec la nouvelle détentrice du record du Goodwood Hill Climb, la McMurtry Spéirling créditée d'un chrono de 39.08 secondes grâce au coup de volant de l'ex-pilote de F1 Max Chilton, la course a été âprement disputée derrière l'étonnante sportive électrique britannique lors de ce Shootout 2022.

Les véhicules électriques ont trusté quatre des dix premières places de l'épreuve et c'est d'ailleurs un modèle de ce type qui s'est classé deuxième, en l'occurrence la nouvelle Porsche 718 GT4 ePerformance pilotée pour l'occasion par Richard Lietz. L'Autrichien a profité des 1 088 ch (800 kW) de cette 718 GT4 ePerformance pour signer un temps de 45.50 secondes, soit 14 centièmes plus vite qu'une vénérable March-BMW 782, monoplace de Formule 1 de la fin des années 70 qui s'est également offert un remarquable chrono (45.64 secondes).

Le showman Travis Pastrana s'est mis en évidence au volant de sa nouvelle Subaru GL Family Huckster, un châssis de 1983 savamment préparé en collaboration avec Hoonigan et Subaru Motorsports USA, doté d'une motorisation développant plus de 865 ch. Pastrana a parcouru le Goodwood Hill Climb en 46 secondes et 20 centièmes, et devancé ainsi un autre modèle unique en son genre : le Ford Pro Electric SuperVan.

Ce concept électrique qui se positionne dans la lignée du premier Ford SuperVan datant de 1971, est animé par une cavalerie de 2000 ch qui aux mains du Français Romain Dumas, a fait merveille sur le domaine de Lord March. Dumas, qui détenait jusqu'à ce week-end le record du tracé britannique avec le prototype VW ID.R (lui aussi électrique), a exploité au mieux les 2 000 ch du SuperVan 2022 pour réaliser un temps de 46.58 secondes suffisant pour le classer 5ème de ce Shootout.

Une épreuve où les machines de compétition à moteur thermique ont encore bien figuré, Justin Law assurant un chrono de 47.32 secondes au volant d'une Jaguar XJR-12D, tandis qu'une Porsche 911 GT3 Cup parcourait le tracé de 1.86 km en 47.44 secondes, suivie de près par une Dodge Viper GTS-R créditée d'un temps de 48.96 secondes.

La sportive américaine a ainsi fermé la marche de ce Top 10, en terminant sa course juste derrière deux machines plus modernes, à savoir un châssis First Corner FC1X à motorisation électrique piloté par le Champion du Monde de Formule 1 2009 Jenson Button (auteur d'un temps de 47.94 secondes), et un exemplaire de la H24 conçue par GreenGT, que les fans des 24 Heures du Mans présents sur l'épreuve sarthoise cette année ont pu découvrir en piste dans le cadre de la course support « Road to Le Mans ». Deux châssis GreenGT étaient présents lors de ce Festival of Speed 2022, tous deux dotés de la technologie hydrogène, et la H24 a réalisé un chrono en 47.52 secondes et démontré si cela était encore nécessaire, tout le potentiel de cette technologie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.