Gooding : des records à Scottsdale

Chargement en cours
Gooding : des records à Scottsdale
Gooding : des records à Scottsdale
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 22 janvier

Gooding & Company a enregistré de multiples records du monde à l'occasion de la vente qu'elle organisait la semaine passée dans le cadre de la Scottsdale Automotive Week, en Arizona, rendez-vous conclu sur un montant total de transactions s'élevant à 49 215 650 $ (40 260 800 €).

La maison californienne a en effet enregistré pas moins de vingt nouveaux records du monde au cours de la vente de ses 129 lots, 110 d'entre eux ayant trouvé acquéreur (85 %) pour un montant moyen de 447 415 $ (366 007 €). Parmi ces lots, douze voitures ont été adjugées au dessus du million de dollars et Gooding & Company a également réalisé la meilleure vente de ce rendez-vous américain (toutes maisons confondues) grâce à une Ferrari 275 GTB Speciale de 1965 adjugée 8 085 000 $ (6 613 920 €).

Derrière le splendide coupé italien, une Ferrari 500 Mondial Series I de 1954 adjugée 4 455 000 $ (3 644 410 € - record), une Bugatti Type 55 Roadster de 1931 (4 070 000 $ - 3 329 460 €), une Ferrari 330 GTS de 1967 (2 530 000 $) ainsi qu'une Pagani Huayra de 2014 (2 090 000 $ - 1 709 720 €) ont complété le Top 5.

Enfin parmi les autres résultats remarquables de cette vente de Scottsdale, on notera celle d'une Iso Grifo A3/L Prototype de 1963 pour 1 760 000 $ (1 439 770 € - record), ou encore celle d'une Lexus LFA Nürburgring Package de 2012 pour laquelle le nouveau propriétaire a dépensé la somme record de 825 000 $ (674 890 €).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.