Gilets jaunes et grève des routiers : vers une pénurie de carburant ?

Chargement en cours
Gilets jaunes et grève des routiers : vers une pénurie de carburant ?
Gilets jaunes et grève des routiers : vers une pénurie de carburant ?
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 10 décembre

Alors que le mouvement des gilets jaunes ne s'est pas réellement essoufflé la semaine dernière, une nouvelle difficulté risque de perturber la vie des automobilistes français. Depuis dimanche soir, en effet, ce sont les transporteurs routiers qui ont débuté un mouvement social. Mouvement qui pourrait se traduire, notamment, par le blocage de certains dépôts pétroliers et/ou l'arrêt des camions citernes chargés d'approvisionner les points de distribution de carburant hexagonaux.

Ce week-end, déjà, plus de 400 stations-services manquaient d'un ou de plusieurs carburants, et plus de 250 avaient dû fermer leurs portes pour cause de pénurie totale. Principalement situées dans le nord-ouest et le sud-est de l'Hexagone, ces stations craignent de ne pas pouvoir reprendre une distribution normale avant plusieurs jours. Seule accalmie en vue, la levée du blocage, dans la journée de vendredi, des dépôts situés en Bretagne. Mais le spectre de 2016 plane toujours dans de nombreuses régions.

Une peur qui accentue l'amorce de pénurie que nous connaissons. En effet, par crainte de ne plus pouvoir avoir de carburant pour aller travailler, de nombreux automobilistes ont anticipé leur passage en station pour faire le plein de leur voiture. Certains ont même rempli plusieurs jerricans pour le cas où le mouvement s'éterniserait, pénalisant ainsi les suivants. L'histoire du serpent qui se mord la queue en quelque sorte. Depuis quelques jours, les queues à rallonge sont devenues monnaie courante dans certaines régions françaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.