Ford supprime 12 000 emplois en Europe

Chargement en cours
Ford supprime 12 000 emplois en Europe
Ford supprime 12 000 emplois en Europe
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 28 juin

Ford avait déjà annoncé sa volonté de fermer l'usine française de Blanquefort (Gironde). Mais ce n'était qu'un début : le constructeur a annoncé une grande vague de restructuration de ses activités européennes, déficitaires depuis des années. Avec, à la clé, la suppression de 12 000 emplois sur les 63 000 que le groupe compte sur le continent.

Dans le détail, Ford va fermer 6 des 24 usines dont il dispose en Europe, dont celle de Blanquefort et trois autres rien qu'en Russie. Des "dégraissages" sont également prévus dans les installations de Valence (Espagne) et Saarlouis (Allemagne).

L'objectif de ce plan de restructuration est de parvenir à économiser 600 millions d'euros par an, dans un contexte de profonde mutation du secteur automobile. Les constructeurs voient en effet leurs ventes décliner sur des marchés-clé comme la Chine, tandis que le durcissement des réglementations environnementales en Europe va nécessiter de lourds investissements dans l'électrification. Sans parler des défis liés aux nouvelles formes de mobilité, que ce soit dans le domaine des flottes en autopartage ou celui de la voiture autonome.

Selon une récente étude du cabinet Alix Partners, la transition vers l'électrification coûtera à elle seule 275 milliards d'euros aux constructeurs sur les cinq prochaines années, et entraînera la fermeture ou la transformation de 40 à 60 usines.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.