Ford et Google veulent offrir une nouvelle expérience du véhicule connecté

Chargement en cours
Ford et Google veulent offrir une nouvelle expérience du véhicule connecté
Ford et Google veulent offrir une nouvelle expérience du véhicule connecté
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 9 février

L'annonce vient d'être faite ; à partir de 2023 Ford utilisera en standard Google Maps et l'assistant vocal de la société dans ses véhicules. Ce partenariat est établi pour une durée initiale de 6 ans. De ce partenariat découlera une multitude de services, tant pour Ford que pour ses clients finaux. Ainsi, les utilisateurs pourront, par exemple, commander les systèmes d'infodivertissement, de navigation ou d'autres fonctions du véhicule grâce à la commande vocale. Un smartphone Android se sera donc plus nécessaire pour réaliser toutes ces opérations.

De son côté, Ford utilisera Google Cloud et ses avancées technologiques pour accélérer sa transformation et faire du véhicule connecté une expérience unique pour ses clients. Par ailleurs, Ford bénéficiera de l'expertise de Google dans les domaines des données, de l'intelligence artificielle (IA) et de l'apprentissage automatique (Machine Learning). L'un des objectifs est de faire progresser le développement du constructeur automobile en tant que fournisseur de mobilité, de créer des offres client personnalisées et d'exploiter un nouveau potentiel basé sur les données. L'éventail des possibilités va des nouvelles expériences d'achat chez les concessionnaires de la marque jusqu'aux services avancés pour les propriétaires de véhicules. Par exemple, Ford pourrait utiliser ces données pour informer ses clients sur les recommandations d'entretien, mais aussi faire remonter aux ingénieurs les défaillances ou améliorations sur lesquelles ils pourraient intervenir sans délai. Ceci n'est un aperçu des possibilités sur lesquelles l'équipe Upshift devrait travailler et surtout développer.

Lors de la présentation, le directeur de Ford, David McClelland, a tenu à rassurer ses clients, en indiquant que Google ne recevrait aucune donnée ! De son côté, Jim Farley, président et PDG de Ford, a déclaré : « Alors que Ford poursuit la transformation la plus profonde de son histoire avec l'électrification de ses véhicules, la connectivité et la conduite autonome, le partenariat entre Google et Ford crée une centrale d'innovation vraiment apte à offrir une expérience supérieure à nos clients et à moderniser notre entreprise. »

Notons que la plate-forme CarPlay d'Apple, avec laquelle on peut accéder aux services Apple tels que des Maps et la musique d'un iPhone connecté à l'écran du système d'infodivertissement, continuera d'être disponible au catalogue, tout comme l'assistant vocal d'Amazon, Alexa. À l'inverse, Ford Sync, avec lequel les systèmes d'infodivertissement fonctionnaient auparavant, sera quant à lui retiré. Les différents modèles des marques Ford et Lincoln seront progressivement dotés du système Google.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.