Fin de production pour la Lamborghini Aventador

Chargement en cours
Fin de production pour la Lamborghini Aventador
Fin de production pour la Lamborghini Aventador
1/6
© Motorlegend

, publié le 27 septembre

La Lamborghini Aventador dévoilée pour la première fois dans le cadre du Salon de Genève 2011, sous la forme de l'Aventador LP 700-4, est officiellement arrivée au terme de sa production.

Le constructeur de Sant'Agata Bolognese a annoncé la fin de l'aventure Aventador en présentant le dernier modèle Aventador assemblé par ses soins. Il s'agit d'une Aventador LP 780-4 Ultimae Roadster revêtue d'une livrée « light blue » Ad Personam (le programme de personnalisation de la marque), destinée à un client basé en Suisse.

Depuis son lancement sur le marché il y a plus de dix ans, l'Aventador a été produite en 11 465 exemplaires au total, comprenant pas moins de huit variantes animées par l'emblématique V12 6.5 litres atmosphérique de la marque installé en position longitudinale arrière (d'où les lettres LP, pour « Longitudinale Posteriore »).

Aux huit variantes de l'Aventador se sont ajoutés avec le temps dix one-off et plusieurs éditions limitées, dont fait d'ailleurs partie l'Aventador Ultimae commercialisée en versions Coupé et Roadster (respectivement en 350 et 250 unités).

« La Lamborghini Aventador a changé la donne lors de son lancement et a été le modèle phare de Lamborghini pendant ses 11 ans de production », a déclaré Stephan Winkelmann, le Président-Directeur Général d'Automobili Lamborghini. « Le moteur V12 fait partie de l'héritage de Lamborghini depuis les premiers jours de l'entreprise ; le cœur battant des modèles de la marque, de la Miura à la Diablo, en passant par la Countach et la Murciélago. L'Aventador a symbolisé le savoir-faire de Lamborghini en matière de conception et d'ingénierie lors de ses débuts en 2011, avec des valeurs qui sont toujours au centre de l'entreprise : design pur et futuriste, capacité d'analyse comparative, et défis techniques. Ces principes sont l'essence même de la Lamborghini Aventador et assurent son attrait intemporel ».

L'Aventador a marqué la Nürburgring Nordschleife de son empreinte

Chaque Aventador produite est considérée comme une œuvre d'art, et 85 % des modèles ont été personnalisés par leurs propriétaires via le programme Ad Personam. En tout, ce sont plus de 200 couleurs et garnitures uniques qui ont été créées pour la seule Aventador via ce programme de personnalisation propre à Lamborghini.

En l'espace de onze ans, l'Aventador a d'ailleurs servi de support à de très nombreuses créations artistiques, grâce notamment au street artiste Skyler Grey (autour d'une Aventador S vue lors de la Monterey Car Week 2019), au créateur de mode japonais Yohji Yamamoto (lors d'une collaboration avec le Lamborghini Centro Stile toujours autour de l'Aventador S), ou encore grâce aux artistes Krista Kim et Steve Aoki auxquels on doit la dernière Aventador LP 780-4 Ultimae coupé proposée aux enchères en 2022.

La Lamborghini Aventador a également fait son cinéma en figurant au casting de blockbusters tels que « Batman: the Dark Knight Rises » (2012) ou « Transformers: Age of Extinction » (2014), et elle a bien entendu fait parler son potentiels athlétique sur circuit, en réalisant des performances de premier ordre sur la Nürburgring Nordschleife notamment. Lamborghini s'est offert deux records sur le mythique tracé allemand : l'une avec l'Aventador LP 750-4 SV qui en 2015 bouclait un tour de « l'Enfer vert » en 6 minutes 59 secondes et 75 centièmes, et l'autre avec l'Aventador SVJ qui en 2018 signait un nouveau record avec un temps de 6 minutes 44 secondes et 97 centièmes.

La remplaçante de l'Aventador, attendue en 2023, doit encore être dévoilée par le constructeur italien. On sait déjà qu'elle disposera d'un groupe propulseur hybride articulé à priori, autour du V12 de la marque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.