Ferrari Testarossa Restomod par Officina Fioravanti

Chargement en cours
Ferrari Testarossa Restomod par Officina Fioravanti
Ferrari Testarossa Restomod par Officina Fioravanti
1/9
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 7 mai

L'équipe suisse d'Officina Fioravanti, basée dans la commune de Coldrerio, dans le canton du Tessin, développe depuis plus d'un an une Ferrari Testarossa Restomod dont elle a récemment présenté les dernières évolutions.

Officina Fioravanti a déposé courant avril sur l'Autodromo di Vairano, en Lombardie, le premier exemplaire roulant de sa Ferrari Testarossa Restomod, revêtue pour l'occasion d'une livrée camouflage noire et blanche, marquée du logo de l'entreprise helvète.

Cette version revisitée de la Testarossa a fait l'objet de nombreuses modifications pour remettre au goût du jour la sportive italienne commercialisée par Ferrari entre 1984 et 1996. Officina Fioravanti a réalisé une préparation complète incluant tout d'abord un allégement conséquent du véhicule (de 120 kg), via l'installation d'éléments allégés tels que son système d'échappement en titane.

L'équipe suisse a ensuite intégré au véhicule des technologies plus modernes telles qu'une suspension Öhlins, un système de freinage Brembo, une barre anti-roulis ajustable, et les systèmes ABS et Traction Control, et en équipant son modèle de jantes au design identique à celui de la Testarossa originale, mais au diamètre plus large afin de s'accommoder de pneumatiques 225 et 250/50 R16.

Sous la carrosserie de cette Testarossa, dessinée en son temps par Leonardo Fioravanti et dont les lignes sont ici demeurées inchangées, le bloc V12 4.9 litres a quant à lui fait l'objet d'une reconstruction complète et pourra développer jusqu'à 500 ch et 600 Nm. De quoi propulser le véhicule à plus de 320 km/h, soit 15 km/h plus vite que pour la Testarossa sortie d'usine.

Officina Fioravanti doit encore préciser les projets qui sont les siens pour cette Ferrari Testarossa Restomod, qui ne manquerait sans doute pas de séduire les fans du constructeur au cheval cabré.

Source : Veloce et Officina Fioravanti

Vos réactions doivent respecter nos CGU.