Ferrari 296 GTS : la 296 GTB enlève le haut

Chargement en cours
Ferrari 296 GTS : la 296 GTB enlève le haut
Ferrari 296 GTS : la 296 GTB enlève le haut
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 19 avril

Le constructeur de Maranello a étoffé le catalogue de son modèle 296 d'une déclinaison GTS (Gran Turismo Spider) destinée aux amateurs de conduite cheveux au vent.

La 296 GTS, dernière évolution de la berlinette spider deux places à moteur central arrière de Maranello, arbore les mêmes lignes sculptées que le modèle 296 GTB dont elle est dérivée, et accueille en supplément un toit rétractable capable de se déployer en seulement 14 secondes jusqu'à 45 km/h.

La ligne de séparation entre la carrosserie de la voiture et le toit se trouve au-dessus du pilier B, et ce toit pliant se divise en deux sections qui se replient à ras de l'avant du moteur. Lorsque le toit est rétracté, l'habitacle et la plage arrière sont séparés par un écran arrière en verre réglable en hauteur qui garantit un confort optimal aux passagers.

Côté mécanique, la Ferrari 296 GTS est animée par le même groupe hybride rechargeable que celui animant la 296 GTB. Celui-ci est articulé autour d'un bloc V6 3.0 litres Turbo de 663 ch, auquel est greffé un moteur électrique de 167 ch assurant ainsi au modèle une cavalerie totale de 830 ch et 740 Nm. L'ensemble est associé à une boîte à 8 rapports et au système E-Diff, et Ferrari précise que sur le modèle 296 GTS, le « hot tube » breveté adopté sur la 296 GTB, et positionné avant les systèmes de traitement des gaz d'échappement, a été entièrement revu afin d'améliorer encore le son du moteur, que le toit soit déployé ou rétracté.

Les performances de cette 296 GTS s'établissent autour de 330 km/h en termes de vitesse de pointe, et un temps de 2.9 secondes est annoncé sur l'exercice du 0 à 100 km/h (comptez 7.6 secondes pour le 0 à 200 km/h). Des performances qui pourront être soutenues via l'adoption du pack Assetto Fiorano déjà vu sur la SF90 Stradale, et qui permettra à la 296 GTS de gagner en légèreté et de voir son aérodynamique sensiblement remaniée, pour lui garantir des performances accrues sur circuit. Un pack Assetto Fiorano enfin, qui permettra aux futurs acquéreurs de cette 296 GTS si ils le désirent, d'opter pour une livrée spéciale inspirée de la 250 Le Mans.

Crédit photos : Ferrari

Vos réactions doivent respecter nos CGU.