Everrati convertit le Land Rover Series IIA à l'électrique

Chargement en cours
Everrati convertit le Land Rover Series IIA à l'électrique
Everrati convertit le Land Rover Series IIA à l'électrique
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 2 septembre

Everrati Automotive Limited vient d'étoffer son catalogue d'un nouveau modèle converti à l'énergie électrique : le Land Rover Series IIA.

Le Land Rover Series IIA imaginé il y a soixante ans par Maurice Wilks, fut le premier 4x4 accessible au grand public et il est demeuré l'un des véhicules tout-terrain les plus efficaces qui soient. Cette icône de la route a permit au constructeur britannique d'atteindre son apogée en termes de ventes, avec plus de 60 000 Land Rover vendus en un an (entre 1969 et 1970).

Les modèles Land Rover sont synonymes de robustesse et de fiabilité, et Everrati a logiquement souhaité maintenir l'intégrité structurelle de son châssis Seris IIA, comme base de son processus de restauration et de conversion.

L'équipe basée à Upper Heyford, dans l'Oxfordshire, a tout d'abord restauré la carrosserie et le châssis de cet exemplaire avant de le chausser de nouvelles jantes (proposées dans différentes finitions) équipées de pneumatiques Michelin choisis pour leur performance et leur robustesse.

Un pack batterie de 60 kWh a ensuite trouvé sa place dans le véhicule pour alimenter sa cavalerie de 152 ch et 300 Nm de couple, et assurer une autonomie maximale de 125 miles (200 km). Freinage et direction assistés sont enfin également présents pour rendre l'expérience de conduite plus accessible, aux côtés des modes de conduite deux et quatre roues motrices, et des deux modes de traction (hi/low) du véhicule.

Everrati n'a pas précisé les tarifs de ce modèle Land Rover Series IIA, qui vient s'ajouter à la liste de ses réalisations qui comprend des modèles Porsche 911 (964) Coupé et Targa, Porsche 911 (964) Gulf Signature Edition, Mercedes-Benz SL Pagoda et Ford GT40.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.