Endurance : Porsche opte pour le châssis LMDh de Multimatic

Chargement en cours
Endurance : Porsche opte pour le châssis LMDh de Multimatic
Endurance : Porsche opte pour le châssis LMDh de Multimatic
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 19 mai

Porsche Motorsport a annoncé la signature d'un partenariat avec la société Multimatic pour la fourniture du châssis de son futur prototype LMDh, appelé à disputer le Championnat du Monde d'Endurance (WEC), les 24 Heures du Mans et le championnat nord américain IMSA WeatherTech SportsCar dès la saison 2023.

Les constructeurs engagés dans cette nouvelle catégorie LMDh (Le Mans Daytona Hybrid), ont réglementairement le choix entre quatre fournisseurs de châssis (Multimatic, Oreca, Dallara ou Ligier) pour développer leur voiture, et Porsche tout comme la marque sœur Audi, a opté pour la société canadienne Multimatic avec qui elle collabore déjà en compétition.

Porsche Motorsport et Multimatic sont en effet partenaires en Porsche 911 GT3 Cup, une discipline pour laquelle Multimatic fourni les amortisseurs des véhicules, et la société dirigée par Larry Holt fourni également des éléments de suspension pour les châssis Porsche 99X Electric engagés en Formula E ainsi que les 911 RSR du championnat WEC. Multimatic a également fourni par le passé, des éléments de suspension de la Porsche 919 Hybrid Evo créditée de nombreux records du tour en 2018, dont celui de la Nürburgring-Nordschleife.

Cette collaboration a pesé dans le choix de Porsche Motorsport de confier la production de ses châssis à Multimatic, et la situation géographique de l'entreprise qui dispose de locaux à Mooresville, en Caroline du Nord, non loin du Team Penske, a également compté.

Les quatre châssis LMDh du Team Porsche Penske Motorsport seront répartis équitablement entre les championnats WEC et IMSA WeatherTech SportsCar, et disputeront notamment les classiques de l'Endurance que sont Daytona, Sebring et Le Mans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.