Dieselgate : l'Allemagne hausse le ton

Chargement en cours
Dieselgate : l'Allemagne hausse le ton
Dieselgate : l'Allemagne hausse le ton
1/3
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 5 août

L'Allemagne serait trop permissive et couvrirait systématiquement les errements de ses industriels ? Les derniers rebondissements du scandale des émissions polluantes tendent à affirmer le contraire.

Visiblement lassé que les grands groupes automobiles germains soient régulièrement pointés du doigt dans ce dossier et que leurs manquements portent préjudice à la sacro-sainte image de la « Deutsch Qualität », le Ministre allemand des transports vient de contraindre les groupes allemands à organiser le rappel de plus de 5 millions de voitures diesel porteuses d'un logiciel permettant de minimiser, lors des cycles d'homologation, les rejets polluants par rapport à ce qu'ils sont dans la réalité.

La VDA (Verband Der Automobilindustrie, le syndicat allemand regroupant les industriels de l'automobile) précise toutefois que ce chiffre tient compte des 2,5 millions de modèles commercialisés par l'une des marques du groupe Volkswagen qui ont déjà été rappelés ces derniers mois.

Voilà en tout cas une décision qui devrait mettre un terme aux rumeurs de l'opposition et de certaines ONG qui mettaient en cause la partialité du Gouvernement d'Outre-Rhin vis-à-vis de ces puissantes sociétés qui emploient plus de 800 000 personnes dans le pays et représente 20% de ses exportations.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.