Diesel : nouvelle hausse des prix en vue

Chargement en cours
Diesel : nouvelle hausse des prix en vue
Diesel : nouvelle hausse des prix en vue
1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 29 septembre

Depuis plusieurs années, les gouvernements qui se succèdent ne cessent d'annoncer que la fiscalité du gasoil doit s'aligner sur celle du sans-plomb. Et de joindre les actes à la parole en augmentant, petit à petit, les taxes sur le premier. Mais alors que l'on s'attendait à une réduction progressive de cette différence, le Gouvernement d'Edouard Philippe vient d'annoncer la fin accélérée de cet avantage fiscal. Le projet de Loi de finances de l'année prochaine prévoit, en effet, une hausse de 10% des taxes actuellement appliquées sur ce carburant, ce qui représenterait environ 8 centimes supplémentaires par litre. De quoi annuler la baisse des prix à la pompe constatée depuis le début de cette année. Pour parvenir à un équilibre de taxation des deux carburants, il faudrait toutefois que l'imposition sur le gasoil augmente d'environ 31 centimes d'ici à 2022.

Si on ne peut que saluer cette volonté d'enfin faire jouer ces deux carburants à règles égales, il est regrettable que cet alignement n'associe pas hausse des taxes sur le gasoil et baisse de celles touchant le sans-plomb. Cat cette forte augmentation ne sera pas sans conséquences sur le marché. Il faut ainsi s'attendre à ce que les ventes de voitures diesel continuent à chuter en France, aussi bien en neuf, ce qui représente un moindre mal, qu'en occasion. Dans ce dernier cas, ce sont les possesseurs de ces autos qui vont trinquer alors qu'une bonne part a acquis ce type d'auto sur la base d'un argument écologique (les rejets de CO2 et l'attribution, dans de nombreux cas, d'un bonus écologique). Cette baisse de la demande devrait, logiquement, s'accompagner d'une baisse des cotes en occasion. Souhaitons qu'un scénario catastrophe à l'allemande, pays où les délais de vente d'occasions diesel a doublé et leurs valeurs chutées jusqu'à -30%, soit évité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.