Des carburants renouvelables en Porsche Supercup

Chargement en cours
Des carburants renouvelables en Porsche Supercup
Des carburants renouvelables en Porsche Supercup
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 1 avril

Porsche et son partenaire ExxonMobil vont profiter de l'édition 2021 de la traditionnelle Porsche Mobil 1 Supercup, pour tester la viabilité des carburants liquides renouvelables dans des conditions de course automobile.

La Porsche 911 GT3 Cup animée par un flat-six 4.0 litres développant 510 ch, fait office de voiture laboratoire pour les carburants renouvelables développés par Esso, dans ce projet mené conjointement par les deux entreprises. L'objectif est d'emmagasiner un maximum d'expérience pour trouver des voies à suivre pour une future adoption potentielle de ce carburant par les consommateurs.

En 2021 les flat-six des Porsche 911 GT3 Cup seront alimentés par un mélange de carburant biosourcé obtenu à partir de déchets alimentaires. Des composants supplémentaires y sont incorporés pour permettre les propriétés de carburant et le comportement de combustion requis (un indice d'octane d'environ 98 sera atteint).

Une deuxième étape sera franchie en 2022 avec l'introduction d'un eFuel provenant du nouveau projet pilote de Haru Oni au Chili, qui génère de l'hydrogène qui est ensuite combiné avec du dioxyde de carbone extrait de l'atmosphère pour produire du méthanol. Cet eFuel devrait réduire les émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 85 %, une fois combiné aux normes de carburant actuelles du marché pour les véhicules de tourisme. Dans ce projet pilote, Porsche et ExxonMobil travaillent avec d'autres partenaires internationaux pour faire progresser le développement et la future viabilité commerciale potentielle des carburants synthétiques.

La Porsche Mobil 1 Supercup va ainsi devenir la première série internationale (la Porsche Mobil 1 Supercup se déroule dans le cadre du Championnat du Monde de F1) à utiliser des carburants renouvelables.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.