Des candidats intéressés par Fisker

Chargement en cours
Des candidats intéressés par Fisker
Des candidats intéressés par Fisker
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 23 mai

Après le retrait des chinois Geely et Dongfeng, Fisker pourrait trouver son salut auprès de deux entreprises intéressées par la reprise du constructeur américain.

Selon nos confrères de Reuters, deux candidats seraient sur les rangs : le chinois Wanxiang, qui a déjà racheté le fournisseur de batteries de Fisker, au bord de la faillite, et VL Automotive, appartenant à Gilbert Villareal et Bob Lutz, père de la Chevrolet Volt.

Il faut dire que VL Automotive n'aurait pas intérêt à voir Fisker sombrer : elle a pour projet de lancer en production la Destino, une Karma délestée de ses batteries et pourvue d'un moteur thermique. Certaines sources rapportent également qu'un certain... Justin Bieber, totalement conquis par sa Karma, songe à investir dans la société américaine afin de s'assurer que sa voiture continuera d'être correctement entretenue !

Fisker a un besoin de plus en plus urgent de liquidités : la firme a déjà congédié la plus grande partie de son personnel, et le Département de l'énergie a prélevé 21 millions de dollars dans ses caisses, une somme correspondant à une infime partie du prêt consenti. Sans compter le "bad buzz" provoqué par la mise en vente de Fisker Karma à moitié prix sur Internet par des propriétaires inquiets de la santé financière du constructeur.

Espérons que ces pistes se révéleront sérieuses, et non d'un énième (triste) épisode de la saga Fisker.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.