Décès de Sabine Schmitz, la « Reine du Nürburgring »

Chargement en cours
Décès de Sabine Schmitz, la « Reine du Nürburgring »
Décès de Sabine Schmitz, la « Reine du Nürburgring »
1/2
© Motorlegend

, publié le 17 mars

Frikadelli Racing, la structure qu'elle a fondée avec son mari Klaus Abbelen, a annoncé le décès de Sabine Schmitz, pilote professionnelle qui fut en 1996, la première femme à remporter les 24 Heures du Nürburgring.

Après avoir longuement lutté contre un cancer diagnostiqué en 2017, Sabine Schmitz s'est éteinte des suites de cette maladie ce mardi 16 mars à l'âge de 51 ans.

Celle que l'on présentait comme la « Reine du Nürburgring » (« Queen of The Ring »), avait remporté à deux reprises le double tour d'horloge de l'Eiffel en 1996 et 1997, au volant d'une BMW M3 E36 engagée par Scheid Motorsport, avant de s'adjuger en 1998 le championnat VLN organisé sur ce même tracé de « l'Enfer vert ».

Sabine Schmitz connaissait dans ses moindres recoins de ce circuit long de plus de 20 km, pour y avoir notamment couvert plus de 30 000 tours au volant des célèbres « Ring Taxis », qu'elle conduisit jusqu'en 2011.

Après une première expérience sur la chaîne allemande Dmax, où elle co-anima l'émission D Motor, Sabine Schmitz avait également enchanté les fans de l'émission britannique Top Gear entre 2016 et 2020, émission à travers laquelle elle partagea sa joie de vivre et laissa apprécier son coup de volant, aux côtés de ses co-animateurs Matt LeBlanc, Chris Evans et Chris Harris.

« Sabine était l'âme de Frikadelli Racing et une icône du Nürburgring », explique le communiqué de Frikadelli Racing. « Avec sa manière chaleureuse et affectueuse, son humour et son amour de la vie, son énergie infatigable et son attitude positive, elle a été un exemple éclatant pour nous tous. Elle nous a tous motivés (...) Nous sommes incroyablement tristes et reconnaissants pour chaque moment passé avec toi », peut-on lire dans l'hommage rendu par son équipe.

Crédit photo : Top Gear

Vos réactions doivent respecter nos CGU.