Débuts européens pour la Venom F5

Chargement en cours
Débuts européens pour la Venom F5
Débuts européens pour la Venom F5
1/6
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 6 mars

Le préparateur et constructeur texan Hennessey Performance a traversé à l'Atlantique pour présenter au Salon de Genève la nouvelle Venom F5, supercar grâce à laquelle quelques records de vitesse pourraient bien tomber.

Marchant sur les traces de la Venom GT, elle-même détentrice dans sa version Spyder d'une pointe de vitesse record à 270.49 mph (434.52 km/h), cette Venom F5 dévoilée dans le cadre du dernier SEMA Show de Las Vegas, a été taillée pour la performance en combinant une aérodynamique léchée (elle affiche un cx de 0.33) à une puissance supérieure à 1 600 ch.

Une cavalerie développée par un bloc V8 biturbo qui lui permet sur le papier de boucler l'exercice du 0 à 300 km/h en à peine 10 secondes, et si tout se passe comme prévu lui permettra de franchir la barrière symbolique des 300 mph (483 km/h), objectif annoncé du patron John Hennessey.

De quoi rivaliser avec les Bugatti Chiron et autre Koenigsegg Agera RS, toutes deux également lancées dans la course aux records, que ce soit sur l'exercice du 0 à 400 km/h avec arrêt complet ou celui de la vitesse maximale enregistrée (records tous deux détenus par la Supercar suédoise).

Hennessey Performance a prévu d'assembler un total de 24 exemplaires de cette Venom F5 facturée 1.6 million de dollars l'unité (1.3 million d'euros), et dix clients se sont déjà portés acquéreurs de la Supercar américaine.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.