Darren Turner vise les 200 mph au volant du concept Bulldog

Chargement en cours
Darren Turner vise les 200 mph au volant du concept Bulldog
Darren Turner vise les 200 mph au volant du concept Bulldog
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 7 janvier

Le Britannique Darren Turner, pilote officiel Aston Martin de son état, va prochainement tenter de franchir la barre symbolique des 200 mph (321 km/h) au volant de l'Aston Martin Bulldog, un concept qui échoua de peu à atteindre cette vitesse lors de son unique tentative organisée en 1981.

Tombé quasiment dans l'oubli depuis presque 40 ans, le concept Bulldog a refait surface début 2020 quand Classic Motor Cars (CMC), une structure basée à Bridgnorth, en Grande-Bretagne, s'est vu confié la tâche de mener à bien sa restauration commandée par son propriétaire, qui ne manque pas de projets pour son modèle.

Le concept Bulldog est un one-off dessiné par William Towns et développé par Aston Martin à la fin des années 70, pour démontrer le savoir-faire de l'entreprise en termes d'ingénierie. L'objectif de la marque de Gaydon était alors de franchir la barre des 200 mph en vitesse de pointe avec son véhicule, et d'en faire ainsi le modèle de production le plus rapide au monde. Une tentative est donc organisée en 1981 sur le circuit d'essais de MIRA, dans le Warwickshire, mais malgré ses efforts le concept Bulldog ne pourra aller plus vite que 191 mph (307 km/h).

Quarante ans plus tard, le propriétaire de ce véhicule unique a donc décidé de le renvoyer en piste pour finir le travail commencé en 1981, et pour ce faire il s'est adjoint les services de Darren Turner, qu'un tel projet n'a pas manqué d'enthousiasmer.

« J'ai entendu parler de la légende du Bulldog chez Aston Martin et quand les premières infos concernant la restauration de la voiture et sa nouvelle tentative de record ont commencé à faire surface, j'ai pensé que c'était un projet cool », explique Turner. « J'ai suivi le projet et j'ai pensé que ce serait bien d'y participer. Aussi quand on m'a proposé le volant, il n'a pas été nécessaire de me le demander deux fois ».

La date de cette nouvelle tentative n'a pas été fixée, mais on sait déjà qu'après celle-ci, le concept Bulldog s'envolera pour un tour du monde ponctué de démonstrations et d'expositions, organisé par son propriétaire Victor Gauntlett (qui était en 1981 Président d'Aston Martin Lagonda) et son fils Richard, qui supervise le projet.

Photo : Darren Turner

Vos réactions doivent respecter nos CGU.