Coronavirus : les usines automobiles à l'arrêt

Chargement en cours
Coronavirus : les usines automobiles à l'arrêt
Coronavirus : les usines automobiles à l'arrêt
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 17 mars

L'épidémie de Coronavirus qui sévit sur l'Europe a évidemment un fort impact sur l'industrie automobile. Par précaution, du fait de mesures de confinement imposées par les gouvernements, ou tout simplement en prévision d'une demande en baisse, nombre de constructeurs ont en effet décidé de fermer temporairement leurs usines.

Le mouvement a bien évidemment commencé en Italie, premier foyer d'infection du continent : toutes les usines Fiat Chrysler Automobiles de la Péninsule sont à l'arrêt, mais aussi celles situées en Serbie et en Pologne. Ferrari et Lamborghini ont également cessé leur production.

Même chose en Espagne : la patrie de Seat accueille aussi beaucoup d'usines des constructeurs étrangers. Si la marque ibère a fermé le rideau sur son usine de Martorell, c'est aussi le cas de Ford ou de Renault-Nissan.

De leur côté, les groupes PSA et Volkswagen sont carrément en train de mettre à l'arrêt toutes leurs usines européennes. En France, la totalité des sites de production Renault ont stoppé leur activité, tout comme l'usine Toyota de Valenciennes.

Autre grand pays de l'automobile, le Royaume-Uni a adopté une stratégie radicalement opposée, en refusant le recours au confinement. En revanche, le gouvernement britannique a demandé à Ford et Jaguar Land Rover de contribuer à l'effort de production de respirateurs afin de faire face à la vague de cas sévères de Coronavirus que le pays devra inévitablement affronter. Reste qu'il faudra plusieurs mois avant que les usines s'équipent pour assurer ce genre de fabrications, aux antipodes de leurs productions habituelles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.