Concept Alpenglow : le futur est en marche chez Alpine

Chargement en cours
Concept Alpenglow : le futur est en marche chez Alpine
Concept Alpenglow : le futur est en marche chez Alpine
1/11
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 13 octobre

Alpine nous offre un aperçu de ses prochains modèles de route et de compétition avec le concept Alpenglow, un véhicule présenté par le constructeur tricolore comme « un véritable manifeste de la marque, un acte fondateur de ses ambitions et de son plan de développement ».

L'Alpenglow, qui partage son nom avec un phénomène optique qui laisse transparaître une lumière rougeâtre sur les montagnes avant le lever du soleil, se présente sous la forme d'une Hypercar monoplace animée par un moteur à combustion interne alimenté par de l'hydrogène.

Si les futurs modèles Alpine de série disposeront de technologies et de matériaux vus sur ce concept, ne vous attendez pas cependant à le voir un jour sur la route. Vous trouverez plus sûrement en détaillant ses caractéristiques, un avant-goût de la compétitrice avec laquelle Alpine prendra part au Championnat du Monde d'Endurance (WEC) en catégorie LMDh à partir de 2024.

Ce concept Alpineglow construit principalement à partir de fibre de carbone recyclée, offre tout d'abord à voir ses lignes fuselées et colorées. Le véhicule long de 5.21 mètres, large de 2.14 mètres et haut de 1.02 mètre, qui revêt une livrée bleue spécifique (qui sera reprise à l'avenir sur les modèles de série de la marque), affiche notamment une signature lumineuse originale marquée de touches de lumière rouge (à l'avant et le long de sa partie supérieure), et dispose d'un cockpit vitré dans lequel prend place son unique occupant.

Performance oblige, l'Alpenglow affiche évidemment des qualités aérodynamiques optimales grâce notamment à son aileron arrière mobile inspiré de ceux équipant les prototypes Alpine A210 et A220 qui participèrent aux 24 Heures du Mans à la fin des années 1960.

Sous cette carrosserie aux lignes fluides et élancées, se cache un moteur thermique installé en position centrale arrière, alimenté par de l'hydrogène. Ce dernier est stocké dans deux réservoirs positionnés de part et d'autre du cockpit, et il est rejeté sous la forme de la vapeur d'eau lors de la phase de combustion. L'Alpineglow peut ainsi se prévaloir d'être un véhicule « propre ».

« Le design puissant et généreux d'Alpenglow est évocateur de futures Alpine et de notre vision pour le sport automobile de demain », résume Laurent Rossi, le CEO d'Alpine. « Avec une technologie qui embarque de l'hydrogène, nous renforçons notre engagement pour un futur responsable et un plaisir de conduite toujours authentique. »

Si vous souhaitez vous faire une idée plus précise de ce concept Alpenglow, sachez qu'il sera visible sur le stand Alpine à l'occasion du Mondial de l'automobile de Paris, qui se tiendra du 17 au 23 octobre Porte de Versailles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.