Citroën E-MEHARI : la voiture de plage électrisante

Chargement en cours
Citroën E-MEHARI : la voiture de plage électrisante
Citroën E-MEHARI : la voiture de plage électrisante
1/9
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 8 juin

Il y a 50 ans, apparaissait l'une des Citroën les plus mythiques : la Méhari. Avec sa carrosserie en matière synthétique entièrement découvrable, elle deviendra rapidement la coqueluche des stations balnéaires. Ce symbole de la liberté automobile a désormais une héritière. Baptisée E-MEHARI, ce modèle, qui ne ressemble à aucun autre, se veut tout autant dans l'air du temps que son prestigieux prédécesseur. Comme son nom le laisse deviner, la E-MEHARI carbure donc à... l'électricité. Une solution qui semble évidente pour une auto destinée principalement à de courts trajets. Elle ne craint pas pour autant les plus longues ballades puisqu'elle atteint les 110 km/h en pointe et que son autonomie est, selon le cycle d'homologation NEDC, de 195 km. Et pour refaire le « plein », n'importe quelle prise suffit.

Avant d'attaquer la période estivale, la E-MEHARI se refait une beauté. La planche de bord, par exemple, a été redessinée et arbore désormais des inserts de la teinte de la carrosserie. Les sièges également sont inédits. Leur système Easy-Entry permet d'accéder plus facilement aux places arrière et la sellerie, disponible dans un élégant beige ou un orange tonique, est réalisée dans une matière qui ne craint ni le sable, ni l'eau, et encore moins le soleil. Quant à la carrosserie, elle reprend deux teintes déjà connues qui sentent bon les vacances (Grand Bleu et Orange Mécanique auxquelles elle adjoint l'inédit, et très chic, Carte Blanche. Mais le top du top, c'est l'édition limitée Styled by Courrèges. La célèbre maison de couture parisienne a totalement relooké la E-MEHARI avec des teintes spécifiques : blanc pour la sellerie et Vinyl Black pour la carrosserie. Même les jantes sont spécifiques à cette version.

Disponible, jusqu'à présent, avec une capote entièrement démontable qui ne manquait pas rappeler la Méhari originelle, la E-MEHARI existe désormais, aussi, dans une nouvelle variante Hard Top. Derrière cet anglicisme se cache un pavillon entièrement rigide mais, l'honneur est sauf, qui peut se retirer pour pouvoir rouler cheveux au vent. Avec ses portes et son hayon vitré, cette nouvelle version ne craint pas les frimas de l'hiver.

Ecologique et ludique, la E-MEHARI n'en oublie pas pour autant l'aspect sécuritaire. L'ABS et l'ESP sont livrés de série, tout comme les quatre airbags, l'allumage automatique des feux de croisement et la détection de sous-gonflage des pneus. A propos de ces derniers, il s'agit, en série, de Michelin CrossClimate. Des gommes qui permettent à la E-MEHARI d'offrir une tenue de route optimale, même en conditions hivernales. Grâce à eux, et à sa garde au sol surélevée, la E-MEHARI est également capable de s'attaquer aux chemins escarpés afin d'accéder aux plages les mieux cachées et, ce, sans causer de dommages à l'environnement grâce à sa motorisation 100% électrique.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.