Caterham Super Seven 600 et Super Seven 2000 : inspirées du passé

Chargement en cours
Caterham Super Seven 600 et Super Seven 2000 : inspirées du passé
Caterham Super Seven 600 et Super Seven 2000 : inspirées du passé
1/2
© Motorlegend

, publié le 23 septembre

Prenant un peu d'avance sur les célébrations du 50ème anniversaire de la marque qui aura lieu l'an prochain, Caterham a réintroduit à son catalogue sa gamme « héritage » avec le lancement des Super Seven 600 et Super Seven 2000.

Ces deux nouveautés trouvent leur inspiration dans les premiers modèles Super Seven de Caterham, introduits au catalogue du constructeur britannique dans les années 70 et popularisés dans les années 80. Les Super Seven 600 et Super Seven 2000 ont beau se ressembler, elles offrent deux expériences de conduite différentes. La première nommée propose aux clients de mettre un pied dans l'univers de Caterham avec un développement axé sur le plaisir de conduire plutôt que la performance.

La Super Seven 600 est ainsi animée par un bloc Suzuki Turbo de 660 cc développant 85 ch et garantissant au modèle un temps de 6.9 secondes sur l'exercice du 0 à 96 km/h. Des performances similaires à celles proposées par le modèle Seven 170 avec qui la Super Seven 600 partage le châssis.

Les conducteurs friands de sensations fortes se tourneront plus sûrement vers la Super Seven 2000, animée par un bloc Duratec de 2000 cc de 182 ch. Une cavalerie permettant de réduire considérablement le temps nécessaire pour abattre le 0 à 96 km/h, avalé en 4.8 secondes.

Les deux modèles peuvent être équipés d'un différentiel à glissement limité (proposé en option) et la Super Seven 2000 pourra également se doter d'un pack suspension Sport (en option) incluant notamment une barre anti-roulis arrière et des disques de frein ventilés avec étriers à quatre pistons.

De nombreuses finitions exclusives au programme

Les deux Super Seven sont livrées avec les ailes avant évasées déjà vues sur les Super Seven 1600, Sprint, Super Sprint et de nombreux modèles Caterham des années 1970 et 80. La Super Seven 600 repose sur un set de jantes « Juno » argentées de 14 pouces, tandis que la Super Seven 2000 se chausse de roues « Classic » de 14 pouces (équipées de pneus Avon ZT7 dans les deux cas).

Un bouchon de remplissage chromé, un volant Moto-Lita en cuir noir, un panneau arrière recouvert de moquette, un échappement poli et des feux arrière à LED sont également au programme de ces modèles dont la carrosserie pourra s'habiller des teintes « Gravity Black », « Exocet Red », « Vintage Green » et « Firecracker Yellow », ainsi que des quatre nouvelles finitions exclusives baptisées « Bourbon », « Ashdown Green », « Windsor Blue » et « Fawn ».

Côté habitacle enfin, les clients pourront choisir parmi une gamme d'options de couleurs supplémentaires (« Deep Red », « Cream », « Birch White », « Burgundy », « Ginger », « Admirability Blue » et « Biscuit Beige ») pour donner à leur Seven une touche personnalisée.

Les Super Seven 600 et Super Seven 2000 sont proposées au Royaume-Uni sous la forme de kit-cars à assembler soi-même, respectivement accessibles à partir de 29 990 £ (34 308 €) et de 39 990 £ (45 748 €).

Photo : Caterham Super Seven 2000

Vos réactions doivent respecter nos CGU.